Pour dénoncer le manque de moyens à l'hôpital, un député communiste produit un clip

  • A
  • A
Pour dénoncer le manque de moyens à l'hôpital, un député communiste produit un clip
Le clip veut alerter contre le manque de moyens à l'hôpital. Capture d'écran@ Youtube
Partagez sur :

Par ce clip tourné devant l'hôpital de Douai et publié lundi sur Youtube, le député Alain Bruneel veut "toucher un maximum de personnes". 

Il veut "toucher un maximum de personnes", en adoptant de nouveaux codes de communication. Le député communiste du Nord Alain Bruneel a produit le clip d'un slam, publié lundi sur Youtube, alertant contre le manque de moyens à l'hôpital

Tourné devant l'hôpital de Douai, le clip fait suite à un tour de France des hôpitaux effectué par l'élu, et alors que la ministre de la Santé Agnès Buzyn doit présenter le 18 septembre son projet de refonte du système de santé. 

"J'ai vu des brancardiers faire secrétaires". Alain Bruneel a donc fait appel à un jeune artiste de 21 ans, Ugo Dess, qui a préparé son texte à partir de ses rencontres avec professionnels et patients. "J'ai mis en forme tout ce qu'on m'a raconté. J'y ai mis tout mon cœur", a expliqué vendredi l'artiste, lors de la présentation du projet à la permanence du député, cité par La Voix du Nord.

"Luttons pour que les patients ne soient plus des gens à empiler", clame-t-il notamment dans le morceau, y affirmant également : "j'ai vu des docs faire brancardiers, des brancardiers faire secrétaires". 

Le clip sera présenté à la fête de l'Humanité. Interrogé sur France Bleu Nord, Alain Bruneel assume avoir voulu toucher un nouveau public en adoptant une communication plus moderne. "Le discours traditionnel est toujours de rigueur mais c'est bien de s'adapter à des nouveaux moyens de communication", explique-t-il, assurant vouloir "toucher les jeunes d'abord".

Le clip sera présenté le 15 septembre lors de la prochaine fête de l'Humanité, selon Franceinfo.