Plus de surpoids et d'hypertension dans les déserts médicaux

  • A
  • A
Plus de surpoids et d'hypertension dans les déserts médicaux
Image d'illustration.@ PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :

C'est la conclusion d'une étude réalisée par Doctolib et Withings et dévoilée lundi.

Les départements où les délais d'attente pour voir un médecin sont les plus longs sont aussi ceux où le surpoids et l'hypertension sont les plus répandus dans la population. C'est tout du moins la conclusion d'une étude du spécialiste de la santé connectée Withings et du site de prise de rendez-vous médical Doctolib, révélée par Le Parisien lundi.

Concordance. Les deux cartes concordent en partie : celles des départements désertés par les médecins généralistes et celles où obésité et hypertension sont plus élevées que la moyenne nationale. En Seine-et-Marne par exemple, où il faut patienter neuf jours au lieu de six ailleurs pour voir un médecin, 51% de la population est en surpoids, soit 6% de plus que la moyenne des autres Français. En Saône-et-Loire où il y a 16 jours d'attente pour voir un médecin, 28% de la population souffre d'hypertension, contre 20% ailleurs, et 48% des personnes sont en surpoids. La Meuse, la Nièvre et la Corrèze sont dans un cas similaire. 

"Les régions les plus à risques". Pour Anglea Chieh, responsable des données et études chez Withings, l'objectif de l'étude "est d'identifier les régions les plus à risques face aux déserts médicaux". "La conclusion est que les territoires où les gens ont le plus besoin de soins sont également ceux où il y a le moins de généralistes", ajoute-t-elle.