Conseils pour éviter la grippe au travail

  • A
  • A
Conseils pour éviter la grippe au travail
@ REUTERS
Partagez sur :

EVITER LA PARANOÏA - La campagne de vaccination contre la grippe commence jeudi. Europe 1 vous donne quelques conseils pour éviter de l’attraper.

Vous avez réussi à ne pas prendre froid au milieu d’un mois d’août glacial. Vous avez évité les premiers rhumes de la rentrée. Ne soufflez pas trop vite, la grippe arrive… A trois jours du lancement de la campagne nationale de vaccination, Europe 1 vous livre quelques conseils pour éviter de l’attraper dans votre entreprise.

04.09-afflux-de-malades-de-la-grippe-aux-urgnces.-930620

© REUTERS

Est-ce utile de porter un masque ? Pas vraiment tendance, mais le masque est-il efficace pour se protéger de la grippe ? "Le masque chirurgical ne protège que si le malade en porte", explique Bruno Lina, professeur de virologie et responsable du centre national de référence de la grippe à Lyon. Inutile donc d’arriver avec un masque blanc au début de l’épidémie de grippe. Vous n’échapperez à rien, encore moins au ridicule. "Cela protège éventuellement des poussières mais absolument pas de l’infection virale", explique-t-il. "Ce masque n’est pas prévu pour filtrer l’air qu’on inhale mais pour empêcher de transmettre aux autres le virus présent dans l’air qu’on exhale".

Et les mains, on se les lave ? C’est le b.a.-ba concernant la grippe. "L’hygiène des mains dresse une barrière de protections vis-à-vis de l’ensemble des infections virales et plus particulièrement de l’infection grippale", assure le virologue Bruno Lina. "Si vous avez des solutions hydro-alcooliques, passez-vous en régulièrement sur les mains. Avec ce simple geste, vous augmenterez considérablement les chances de vous protéger contre la grippe". Se laver les mains donc, mais inutile de tomber dans la psychose. Les spécialistes sont formels : se laver les mains quatre ou cinq fois par jour, c’est suffisant.  

>> LIRE AUSSI - Comment savoir si j'ai la grippe ? 

Faut-il fuir le malade ? C’est l’une des questions qu’on se pose le plus souvent quand un collègue présente des symptômes grippaux (fièvre, toux, maux de tête, myalgies). Faut-il aller à l’autre bout de l’open space pour fuir la personne grippé ? Un principe assez simple est à observer dans ces cas : plus vous êtes proche et plus vous touchez les personnes grippées, plus vous aurez de risques de l’attraper. Existe-t-il pour autant un périmètre idéal ? "En terme de transmission par voie aérienne,  un périmètre d’un mètre autour de la personne malade est le périmètre contaminant", avance le professeur de virologie Bruno Lina. "Au-delà d’un mètre, il est plus difficile de transmettre le virus".

Vaccin-grippe-930x620

© REUTERS

Faut-il laver sa souris ? "Quand vous partagez un clavier et une souris d’ordinateur avec  d’autres collègues, il est préférable de les laver tous les jours", poursuit ce spécialiste de la grippe. Les plus paranos d’entre vous achèteront même un film plastique pour les recouvrir. Les nettoyer avec des lingettes désinfectantes suffit largement. "La souris est sale parce que la main est sale. Si vous vous nettoyez régulièrement les mains, il n’y aura aucun problème", précise Bruno Lina.

Est-ce une bonne raison pour éviter la "cantoche" ? Là aussi, ce sont des idées reçues. "La transmission via les couverts, les verres ou les assiettes n’a jamais été prouvée", rassure le responsable du centre national de référence de la grippe Bruno Lina. "En revanche, la promiscuité peut jouer dans un restaurant d’entreprise. Si vous êtes autour de trois ou quatre malades dans une petite pièce, vous aurez un risque plus élevé".

Vous avez enfin une excuse pour rester chez vous ! Il est utile de rappeler que seuls les malades sont contagieux. Si vous cherchiez depuis plusieurs semaines à rester dans votre lit, vous avez enfin votre excuse. Dès les premiers symptômes, un petit coup de fil à votre patron suffit ! Enfin dernier conseil du virologue Bruno Lina : "la meilleure façon de ne pas attraper la grippe, c’est encore de se vacciner".