Passé 70 ans, les femmes sous-estiment les risques de cancer du sein

  • A
  • A
Passé 70 ans, les femmes sous-estiment les risques de cancer du sein
Une mammographie pour dépister le cancer du sein.@ MYCHELE DANIAU / AFP
Partagez sur :

Une étude britannique révèle qu'après 70 ans, près de la moitié des femmes ne se soucient plus du risque de cancer du sein. Alors que les dépistages restent essentiels.

Il n'y a pas d'âge pour se soucier des risques de cancer du sein. Une étude britannique commandée par l'agence gouvernementale de la santé révèle pourtant, qu'après 70 ans, près de la moitié des femmes ne se soucient plus du risque de cancer du sein. Sauf que, chaque année, 35% des cancers de ce type surviennent dans cette tranche d'âge. En France, le dépistage systématique par mammographie est proposé à toutes les femmes, et ce, jusqu'à 74 ans.

Savoir détecter les symptômes. Selon l'enquête, les femmes, même passé 70 ans, ne sont pas forcément conscientes des symptômes liés au cancer du sein. En dehors d'une grosseur, une boule dans le sein, seules 48% d'entre-elles sont capables de citer un autre symptôme, qui peut faire penser au cancer du sein. Pourtant, il existe d'autres signes qui doivent alerter : un mamelon qui coule ou se rétracte, un gonflement, tout changement de forme ou de couleur, ne serait-ce qu'un bout de peau sur le sein qui deviendrait un peu bleutée, par exemple. Ces facteurs doivent inciter toutes les femmes à consulter un médecin, et ce, à n'importe quel âge.

"La ménopause, pour certaine, c'est la fin des ennuis gynécologiques". Sauf qu'après 70 ans, d'autres soucis de santé surviennent comme le diabète ou le cholestérol, si bien que le risque du cancer du sein n'apparaît plus comme une priorité, constate Daniel Serin, cancérologue à l'Institut Sainte Catherine à Avignon. "La ménopause, pour certaines, c'est la fin des ennuis gynécologiques. La phrase que l'on entend souvent, c'est : 'vous savez après la ménopause, je ne risque plus rien'. Alors que c'est totalement faux. C'est pour ça que le dépistage automatique du cancer du sein est offert aux femmes jusqu'à l'âge de 74 ans. Et quand elles ont encore envie de continuer, personne ne va leur interdire de faire des mammographies de dépistage à 80 ans", informe le spécialiste.

Continuer le dépistage même à la vieillesse. Du coup, même si le dépistage organisé s'arrête à 74 ans, les médecins rappellent qu'un suivi avec un médecin ou un gynécologue est recommandé régulièrement tout au long de la vie. Car quelque soit l'âge, lorsqu'il est détecté à un stade précoce, 9 femmes sur 10 guérissent de leur cancer du sein.