Ebola : premiers tests négatifs à l'hôpital Bégin

  • A
  • A
Ebola : premiers tests négatifs à l'hôpital Bégin
Partagez sur :

SANTÉ - Une infirmière susceptible d'être infectée par le virus a été hospitalisée à l'hôpital militaire Bégin de Saint-Mandé.

L'INFO. Une infirmière susceptible d’être infectée par le virus Ebola a été hospitalisée jeudi en début d'après-midi à l’hôpital Bégin de Saint-Mandé, dans le Val-de-Marne, selon Le ParisienBégin est l'un des deux établissements de référence parisiens, habilités à prendre en charge des cas d’Ebola, suspects ou avérés. 

> Mise à jour : Les premiers tests se sont révélés négatifs, mais doivent encore être confirmés, a affirmé jeudi soir une source proche du dossier, confirmant une information BFM TV .

>> LIRE AUSSI - Quel protocole en cas d'infection en France ?

Forte fièvre. "Souffrant d’une forte fièvre, l'infirmière a été transportée sous scaphandre depuis son domicile dans les Hauts-de-Seine par les pompiers", précise le quotidien. La patiente aurait été en contact rapproché avec l'infirmière française de MSF contaminée au Liberia, soignée à l'hôpital Bégin en septembre et définitivement guérie depuis.

Le ministère ne confirme pas. Comme la semaine passée à l'hôpital Bichat à Paris, le ministère de la Santé refuse de communiquer sur un cas qui n'est, pour l'instant, pas avéré. "Je ne ferai aucun commentaire sur les situations qui peuvent être ou pas en cours" a indiqué  Marisol Touraine jeudi en fin de journée. "J'ai déjà dit de façon extrêmement nette que lorsqu'il y aurait un cas avéré, j'en informerai immédiatement la population".

Analyses au laboratoire de Lyon. Seules les analyses, adressées à l’institut Pasteur de Lyon, permettront de confirmer ou non que l’infirmière est atteinte d'Ebola.

>> Pourquoi Ebola revient-il en force maintenant ? La réponse avec la rédaction d'Europe 1 :