Le paquet de cigarettes à dix euros, ce ne sera pas avant la présidentielle

  • A
  • A
Le paquet de cigarettes à dix euros, ce ne sera pas avant la présidentielle
@ DENIS CHARLET / AFP
Partagez sur :

Les fumeurs peuvent souffler : le paquet de cigarettes ne devrait pas franchir la barre des 10 euros sous ce quinquennat.

Le paquet de cigarettes ne passera pas à dix euros d'ici la fin du quinquennat, a affirmé mardi la ministre de la Santé Marisol Touraine, tout en confirmant qu'elle était favorable à une telle augmentation. 

Pas de hausse trop brutale. "Je souhaite que nous allions vers un paquet à dix euros mais pas sous ce quinquennat", a dit la ministre sur Sud Radio. "On ne passe pas d'un paquet de sept euros à un paquet à dix euros en quelques mois", a-t-elle fait valoir. Le 21 février, Marisol Touraine s'était déclarée favorable à "une augmentation forte, significative du prix du tabac" avant l'élection présidentielle de 2017, pour atteindre "le plus vite possible" le seuil symbolique des 10 euros.

Un débat vif et passionné. La dernière hausse, qui remonte à janvier 2014, a porté le prix du paquet le moins cher à 6,50 euros et celui du plus cher, pour la marque la plus vendue (Marlboro), à 7 euros. Buralistes et fabricants de cigarettes rejettent toute forte augmentation du prix du tabac, estimant qu'elle favoriserait le "marché parallèle". De leur côté, les associations antitabac estiment que seule une hausse très forte peut dissuader les fumeurs, plutôt que des hausses successives qui jusqu'à présent ont été inefficaces.