Mammographie : des risques sous-estimés

  • A
  • A
Mammographie : des risques sous-estimés
Les avantages des mammographies sont surestimés tandis que les risques sont sous-estimés, affirme un rapport publié mardi aux Etats-Unis.@ MAXPPP
Partagez sur :

SANTE - Un rapport publié mardi aux Etats-Unis apporte un nouvel éclairage sur le dépistage du cancer du sein

Les avantages des mammographies sont surestimés tandis que les risques sont sous-estimés, affirme un rapport publié mardi aux Etats-Unis qui apporte un nouvel éclairage sur le dépistage du cancer du sein. Le principal danger de cette technique est le sur-diagnostic qui affecterait 19% des femmes, explique  le Dr Nancy Keating, professeur adjointe de médecine à l'Hôpital Brigham and Women's et co-auteur de cette analyse publiée dans le Journal of The American Medical Association (JAMA). "Je dis à mes patientes que la mammographie n'est pas un test parfait", explique-t-elle.

S'appuyant sur une analyse d'études internationales effectuées au cours cinquante dernières années, les chercheurs estiment que dans un groupe de 10.000 femmes âgées de 40 à 50 ans subissant une mammographie annuelle pendant dix ans, environ 190 (1,9%) seront diagnostiquées d'un cancer du sein. Or, soulignent-ils, il est impossible avec les techniques actuelles de savoir quelle tumeur restera bénigne ou nécessitera un traitement. Ceci signifie que 36 des 190 femmes de l'échantillon subiront inutilement une intervention chirurgicale, de la chimiothérapie et de la radiothérapie.

Sur le chiffre total de 190, cinq femmes ne mourront pas de leur cancer, bénéficiant d'une détection précoce, 160 avec une tumeur plus avancée survivront grâce aux avancées dans les traitements et 25 décéderont malgré ce dépistage, indique l'étude.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

CHRONIQUE - La mammographie sauve des vies
ZOOM - Cancer du sein : une nouvelle polémique sur les mammographies
Un projet pour des mammographies "plus supportables"