L'OMS s'alarme de l'augmentation du nombre de cas de rougeole

  • A
  • A
Partagez sur :

Le virus de la rougeole est actuellement très actif dans plusieurs départements français et notamment en Moselle.

La rougeole sévit en Europe et se propage de pays en pays, selon l'OMS qui s'alarme de cette situation. En janvier 2017, plus de 500 cas de rougeole ont été signalés dans sept pays européens. La Roumanie, où il y a déjà eu dix-sept décès, et l'Italie sont les pays les plus touchés mais la France est également dans une situation préoccupante. Depuis le début de l'année, le virus de la rougeole est très actif dans plusieurs départements, notamment la Moselle, avec un foyer de plus de 50 cas.

Deux encéphalites. Le niveau de la grosse épidémie qui avait eu lieu entre 2008 et 2012, avec plus de 20.000 malades dont 10 décès, n'est pas atteint mais depuis janvier, il y a eu des cas très sérieux : deux encéphalites (une inflammation du cerveau) et sept pneumopathies graves (une maladie pulmonaire), en majorité chez des patients non vaccinés.

Une couverture vaccinale trop faible. "Pour éviter que le virus de la rougeole ne circule, il faut une couverture vaccinale très élevée, c'est-à-dire une proportion de la population vaccinée de l'ordre de 95% avec deux doses de vaccins", assure Odile Launay responsable du centre de vaccinologie Cochin-Pasteur. "En France, on est loin d'avoir ces chiffres là, on est plutôt autour des 80% de couverture vaccinale", précise-t-elle.

Protéger les nourrissons. Une bonne couverture vaccinale permet d'arrêter la circulation du virus mais aussi de protéger ceux qui ne peuvent pas l'être, comme les nourrissons de moins de 1 an.  Il est donc important que toute personne de plus de 12 mois et née après 1980 soit vaccinée et surtout ait reçu les deux doses garantissant un bonne immunité.