L'huile de coco, un atout minceur ? "Cela me fait bondir", réagit Jean-Michel Cohen

  • A
  • A
Partagez sur :

Pour le nutritionniste Jean-Michel Cohen, l'huile de coco n'a pas de vertu nutritionnelle. "La meilleure utilisation, c'est dans les cheveux", estime le spécialiste.

Depuis quelque temps, elle a la cote dans les assiettes. L'huile de coco compte parmi les aliments les plus tendances. Certains chercheurs, s'appuyant sur des études scientifiques, lui prêtent même des vertus amincissantes. "C'est une huile qui contient essentiellement des acides gras saturés comme le beurre, mais ils seraient métabolisés différemment par le foie", explique mardi sur Europe 1 Laura Chatelain, journaliste pour le magazine Avantages, qui a enquêté sur le sujet. "L'huile de coco, c'est 900 calories pour 100 grammes donc si l'on en abuse, automatiquement on grossit".

"La meilleure utilisation, c'est dans les cheveux". Penser que l'huile de coco fait maigrir a de quoi faire "bondir" également le nutritionniste Jean-Michel Cohen. "L'huile de coco est une mauvaise huile. C'est l'une des huiles les plus riches en acides gras saturés, elle est plus ou moins équivalente à l'huile de palme donc peu bénéfique pour la santé", soutient-il sur Europe 1 dans La vie devant soi. "On sait qu'il faut un peu d'acides gras saturés, ceux qui bouchent les artères mais pas trop. Et en même temps, on prête des vertus à l'huile de coco sous prétexte que c'est un produit étranger et exotique. La meilleure utilisation, c'est pour avoir des jolis cheveux mais à consommer non".