Leucémie : un nouvel espoir pour les malades

  • A
  • A
Leucémie : un nouvel espoir pour les malades
Alexander KHUDOTEPLY / AFP
Partagez sur :

Un nouveau traitement permet de faire disparaître définitivement les cellules cancéreuses chez les personnes atteintes de leucémie. Une avancée notable dans la lutte contre la maladie.

C'est une de ces maladies contre laquelle il est difficile de se battre, de l'une de celle qui ne sont jamais réellement vaincues. Dans 90% des cas, la leucémie myéloïde chronique (LMC, un certain type de cette maladie) n'est jamais réellement guérie. Et pour cause, les cellules souches cancéreuses restent dans l'organisme. Avec un risque majeur, la rechute, et une contrainte, la prise constante de médicaments aux effets secondaires indésirables (troubles digestifs ou gonflements du visage).

Un nouveau traitement suscite l'espoir. Pourtant, une molécule déjà utilisée contre le diabète, la pioglitazone, combinée aux traitements habituels, a permis aux chercheurs de l'institut des maladies émergentes et des thérapies innovantes (iMETI) de Fontenay-aux-Roses d'éradiquer la maladie chez les patients au bout de cinq ans de traitement, a-t-on appris mercredi.  

Un médicament contre le diabète "recyclé". Une découverte d'envergure, d'autant qu'elle mobilise un médicament déjà existant. Philippe le Bouche, membre de l'iMETI, se félicite de cette avancée au micro d'Europe 1 : "De manière surprenante c'est une molécule qui est déjà approuvée chez l'Homme pour les traitements du diabète de type 2 qui, combinée avec le traitement classique contre la leucémie, permet d'éliminer les cellules souches malades responsables des rechutes et de la persistance de la maladie". Ce traitement est déjà à l'étude sur d'autres types de leucémie et sur d'autres cancers connus pour leur persistance.

Un autre traitement aux Etats-Unis. Aux Etats-Unis également, des chercheurs ont dévoilé mercredi un autre remède contre un autre type de leucémie, la leucémie lymphoïde chronique (LLC). Grâce à ce traitement, déjà à l'étude depuis plusieurs années, les cellules immunitaires attaquent et détruisent les cellules cancéreuses. Sur les 14 adultes ayant participé à l'étude, 8=huit ont réagi au traitement, et quatre d'entre eux ont montré des signes de rémission à long terme. Une bonne nouvelle pour les 20.000 personnes qui, chaque année, sont touchées par la maladie. 

>> La leucémie, qu'est-ce que c'est ? Eléments de réponse avec le généraliste Marcel Ichou et Stéphanie Fugain, présidente de l'Association Laurette Fugain