Les ultrasons autorisés pour traiter les tumeurs bénignes du sein

  • A
  • A
Les ultrasons autorisés pour traiter les tumeurs bénignes du sein
La Haute Autorité de Santé a donné son accord mi-décembre à l'utilisation d'ultrasons pour traiter les tumeurs bénignes du sein.@ AFP
Partagez sur :

La Haute autorité de santé vient d'autoriser le traitement de tumeurs bénignes du sein par ultrasons. Cette technique permet d'éviter l'opération.

C'est un espoir pour les femmes atteintes de tumeurs bénignes du sein. La Haute autorité de santé a donné son accord mi-décembre à l'utilisation d'ultrasons pour traiter ce type de tumeurs, avec un label qui doit permettre de développer cette technologie. En France, chaque année, 60.000 tumeurs bénignes du sein sont détectées. Sur ces 60.000, 10.000 font l'objet d'une intervention chirurgicale.

Une précision au millimètre. Les ultrasons à haute fréquence détruisent la tumeur en la brûlant, avec une précision au millimètre, qui promet d'être aussi efficace que la chirurgie.

300 patientes. Pour le moment, la Haute autorité de santé a donné son accord pour une phase de test. 300 patientes réparties dans douze hôpitaux français vont pouvoir bénéficier du remboursement intégral du traitement qui coûte 1.300 euros. Ces patientes seront suivies pendant 18 mois. A l'issue de cette étude, si elle est concluante, ces machines pourront être généralisées.

La thyroïde. Ces promesses ne se limitent pas aux tumeurs bénignes du sein, Theraclion, la start-up qui crée ce matériel travaille également sur le traitement de la thyroïde. Et la technique des ultrasons est aussi utilisée pour les patients atteints du cancer de la prostate.