Les roses de la Saint-Valentin n'échappent pas aux pesticides

  • A
  • A
Les roses de la Saint-Valentin n'échappent pas aux pesticides
Bien que des pesticides puissent être retrouvés dans un grand nombre de roses, les dangers pour la santé sont minimes.@ AFP
Partagez sur :

Les roses que vous allez offrir à la Saint Valentin seront-elles empoisonnées ? Mais le magazine 60 millions de consommateurs, à l'origine de l'étude, rappelle néanmoins que les dangers sont minimes.

Les roses : un cadeau empoisonné ? Pour la Saint Valentin, le magazine 60 millions de consommateurs s'est intéressé aux pesticides que pouvaient contenir les roses vendues pour la fête des amoureux.

49 pesticides différents détectés dans les roses de la Saint Valentin. Les conclusions de l'étude, menée sur les fleurs vendues par les grandes marques du secteur, ont détecté la présence de 49 pesticides au total, dont certains peuvent être dangereux, précise le magazine (chlorothalonil, acétamipride, méthamidophos).

Si certaines marques vendent des fleurs qui ne contiennent que très peu de pesticides, certaines autres cumulent les substances - dont plusieurs sont d'ailleurs interdites en France.

Pas de dangers immédiats. Le magazine précise toutefois que ces traces, minimes, ne constituent pas un "problème de santé publique" en tant que tel. Mais, note-il, l'usage de pesticides pour ces fleurs est susceptible d'avoir des répercussions en amont sur l'environnement.