Pourrez-vous bientôt vous faire vacciner à la pharmacie ?

  • A
  • A
Pourrez-vous bientôt vous faire vacciner à la pharmacie ?
@ REUTERS
Partagez sur :

Le projet de loi santé de Marisol Touraine prévoit cette possibilité. Objectif affiché : une meilleure vaccination. 

L'INFO. Se faire vacciner par votre pharmacien, cela pourrait être possible dès 2015. Le projet de loi santé de Marisol Touraine prévoit d'autoriser les pharmaciens à pratiquer ce type d'acte, en lien avec le médecin traitant. Mais ce sera toujours ce dernier qui pourra prescrire le vaccin. 

Couvrir 95% des Français. L'objectif affiché est de rendre la vaccination plus accessible à la population (notamment pour les personnes qui vivent dans des déserts médicaux) et couvrir à terme 95% des Français. Ce qui est loin d'être le cas aujourd'hui chez les adolescents et les adultes, si l'on se rapporte aux données de l'Institut de veille sanitaire. Par exemple, concernant la grippe, seuls 50% des plus de 65 ans se vaccinent, alors que l'objectif est d'atteindre les 75% de couverture vaccinale.

"Simplifier les choses". Cette mesure qui doit permettre de "simplifier les choses" et de "favoriser la vaccination", pour pousser chaque Français à "se protéger soi-même" et à "protéger les autres" en bénéficiant de la facilité d'accès à leur pharmacie, a souligné la ministre de la Santé.  

>> LIRE AUSSI : Ce qu'il faut savoir sur le projet de loi santé

Des économies certaines. Passer par un pharmacien coûtera moins cher qu'une consultation chez le médecin traitant. La rémunération du pharmacien n'est pas encore fixée. Mais le tarif devrait être aux alentours de 10 euros - c'est ce que fait payer aujourd'hui un infirmier qui pratique un vaccin - contre 23 euros en passant par un généraliste.

Quels vaccins ? Pour l'instant, on ignore le nombre et le nom des vaccins qui seront concernés par cette délégation, selon le ministère de la Santé. Contactée par Europe 1, l'union des syndicats de pharmaciens d'officine affirme que le vaccin contre la grippe en fera parti. 

Une formation nécessaire.  Les pharmaciens devront être formés à la vaccination. "Le Portugal a franchi le pas il y a six ans. Aujourd'hui, 80% de ses pharmaciens vaccinent, notamment contre la grippe", se félicite dans Le Parisien Philippe Gaertner, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France. Pas question, évidemment, de vacciner devant tout le monde, au comptoir. Le pharmacien devra prévoir un espace de confidentialité dans son officine.