Les différents alcools agiraient directement sur nos émotions

  • A
  • A
Les différents alcools agiraient directement sur nos émotions
Image d'illustration@ JEFF PACHOUD / AFP
Partagez sur :

Les alcools forts seraient susceptibles de déclencher une émotion négative; à l'inverse le vin ou la bière suscitent un sentiment positif. 

L'alcool est à consommer avec modération, on le sait. Mais ce que l'on sait moins, c'est que l'alcool entraînerait des réactions émotionnelles. C'est ce que révèle une étude britannique publiée par le British Medical Journal. Près de 30.000 personnes, de 18 et 34 ans, ont ainsi répondu à cette enquête mondiale via un questionnaire en ligne, entre novembre 2015 et janvier 2016, précise l'Est Républicain

Agressivité chez 29,8% de personnes qui consomment des alcools forts. Selon cette étude, 42% des consommateurs d'alcool fort comme le whisky ou la vodka déclarent se sentir sexy après en avoir bu. Ce type d'alcool procurerait également un sentiment de confiance en soi et d'énergie. Mais ces alcools forts sont aussi associer à des émotions négatives : ainsi, ils conduiraient à l'agitation chez 28% des consommateurs, aux larmes pour 22%, et même à de l'agressivité chez 29,8% des individus. Un chiffre qui tombe à 7,1% chez les consommateurs de vin rouge. 

49.000 décès par an en France. Selon Santé Publique France (ex-Inpes), l'alcool est la deuxième cause de mortalité évitable en France, juste derrière le tabac, avec 49.000 décès par an. Un chiffre qui grimpe à 3,3 millions selon un rapport de l'OMS daté de 2014, soit 5,9% des décès. Une mortalité qui touche surtout les jeunes, puisque 25% des décès dans la tranche d'âge 20-39 ans seraient imputables à l'usage nocif de l'alcool.