Les cinq vertus insoupçonnées du froid

  • A
  • A
Les cinq vertus insoupçonnées du froid
@ AFP/PHILIPPE MERLE
Partagez sur :

L'hiver semble bel et bien s'être installé sur l'Hexagone. Et c'est une bonne nouvelle pour le corps! 

Le froid s'installe sur l'Hexagone pour quelques jours. Depuis lundi, les températures sont globalement inférieures à celles des semaines précédentes. Et si elles remonteront un peu ce weekend, elles devraient retomber en milieu de semaine prochaine, jusqu'à -1 en Auvergne par exemple. Et il y a plusieurs raisons de s'en réjouir.

>> En effet, le froid peut…

1)      Améliorer la circulation sanguine

Le froid provoque à la fois une vasoconstriction et une vasodilatation. Qu'est-ce donc ? Le premier désigne une diminution du diamètre des vaisseaux sanguin, le second une dilatation des mêmes vaisseaux. Cela provoque une augmentation du débit du sang et cela permet donc aux organes et aux cellules du corps d'être bien nourries. Attention toutefois : pour les personnes cardiaques,  il vaut mieux éviter un brusque changement de température. Car avec le froid, le palpitant bat plus vite et tout le monde ne le supporte pas de la même manière.

2)      Atténuer les douleurs

Le froid peut également atténuer une douleur ou un rhumatisme. En effet, il joue un rôle de paralysant sur les nerfs et libère de l'endorphine, une hormone qui soulage. Douleurs musculaires, articulatoires, maux de tête… Une promenade à l'air libre peut momentanément vous faire oublier tout ça.

Pour aller plus loin, sachez que certaines thérapies, dites cryothérapie du corps entier (CCE), sont même employées pour traiter certaines douleurs corporelles comme les rhumatismes. Cela consiste à placer le corps entier dans des températures de plus en plus froides, jusqu'à -140 degrés ! La cryochirurgie (ou "brulure par le froid" par l'extérieur) et la cryoablation (par l'intérieur) permettent également de soigner certains problèmes de peaux, comme les verrues, voire les tumeurs. Mais tous ces traitements nécessitent l'avis et l'encadrement d'un spécialiste, ne vous jetez pas dans un lac gelé de vous-même !    

3)      Augmenter votre immunité

Le froid augmente aussi la production des lymphocytes, ou "cellules de l'immunité". "Il a été démontré qu’une exposition répétée au froid stimule nos défenses", confirme ainsi Christophe Hausswirth, chercheur à l’Institut national du sport, de l’expertise et de la performance (Insep), interviewé par Psychologies.com.

4)      Vous rendre plus beaux

Au-delà de la santé, le froid peut aussi avoir des bienfaits esthétiques sur votre corps. Tout d'abord, le froid pousse le corps à bruler la graisse, y compris la "graisse blanche", celle qui est directement responsable des poignées d'amour. Le froid a aussi pour effet de resserrer les pores de la peau. Celle-ci devient, certes, plus sèche, mais elle devient aussi imperméable aux impuretés et plus résistante à l'acné. En améliorant la circulation sanguine, le froid freine aussi l'apparition des varices et même… la chute des cheveux !

Certaines chirurgies se servent d'ailleurs du froid comme outil pour brûler les graisses. La cryolipolyse, par exemple, est une technique consistant à baisser la température, jusqu'à -3 degrés, sur une partie bien ciblée du corps pour éradiquer les amas graisseux particulièrement résistant.

Attention toutefois : un trop grand choc thermique peut favoriser l'apparition de couperose, une maladie de la peau incurable. Egalement baptisée "rosacée", elle se traduit par l'apparition de rougeurs chroniques sur lu nez, les joues, le menton ou le front. 

5)      Vous détendre

En libérant des endorphines, le froid apaise la douleur mais aussi la déprime. En effet, le froid peut avoir un effet déstressant, voire euphorique. D'autant que la plupart du temps, un véritable froid s'accompagne d'un ciel bleu. Car qui dit froid, dit souvent conditions antycloniques  propices. Or, les vertus de la lumière pour combattre la dépression ne sont plus à démontrer.

Mais attention, pour profiter des vertus du froid, il faut se prêter au jeu. Il faut s'exposer au froid de manière progressive… et surtout le vouloir. Car une exposition au froid contre son gré augmente au contraire le stress. Si vous enfoncez votre tête dans votre écharpe, c'est en effet davantage l'effet du stress que du froid lui-même.