Les cinq avancées médicales de 2014

  • A
  • A
Les cinq avancées médicales de 2014
@ FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :

DANS LE RÉTRO - Opérations chirurgicales exceptionnelles, traitements innovants, 2014 a apporté son lot d'avancées.

La fin 2014 approche. Et cette année encore, les prouesses médicales ont été au rendez-vous. Opérations chirurgicales exceptionnelles, traitements innovants, implantation du deuxième coeur artificiel, Europe 1 a sélectionné pour vous cinq avancées médicales qui ont marqué l'année.

1 - Un foetus opéré à 5 mois de grossesse

Si on ne devait retenir qu'une opération chirurgicale en France, ce serait celle-ci. Pour la première fois, un foetus de 5 mois a été opéré directement dans le ventre de sa mère. L'objectif de cette intervention ? Supprimer "à la source" sa malformation congénitale, appelée "Spina bifida", cause de paralysie et d'incontinence. Cette réparation a permis de protéger le cerveau de l'enfant, né en novembre dernier. Pour autant, l'opération n'a pas permis une guérison totale : la petite fille suit désormais un programme de rééducation pour augmenter ses chances de marcher un jour.





2 - Opéré du cerveau grâce à une imprimante 3D

Sans cette opération réalisée grâce à une réplique en 3D de son cerveau, Gabriel aurait pu mourir. Épileptique au plus haut degré, ce petit Américain de cinq mois avait besoin d'une opération du cerveau extrêmement complexe : une hémisphérectomie, qui nécessite de déconnecter un des deux hémisphères du cerveau, une opération extrêmement risquée sur un bébé.

Les médecins de l'hôpital de Boston ont alors eu une idée de génie, jamais explorée auparavant : reproduire très précisément son cerveau grâce à une imprimante 3D. Après s'être exercés pendant des mois sur le modèle plastique, les chirurgiens ont opéré Gabriel avec succès.

3 - Un deuxième coeur artificiel implanté

coeur-artificiel


Son décès avait marqué les esprits. Claude Dany, le premier patient à bénéficier de la greffe d'un coeur artificiel, était mort 75 jours après la pose de la bioprothèse. Une défaillance technique de l'appareil était à l’origine du décès. Pour autant, pas question de stopper la formidable avancée qu'offre le coeur artificiel. En octobre, Carmat officialisait l'implantation d'un second coeur artificiel au CHU de Nantes. Aux dernières nouvelles, le patient se porte bien.

4 - Un traitement révolutionnaire contre l'hépatite C

C'est le médicament miracle contre l'hépatite C : le Sovaldi. Sa particularité ? Contrairement aux traitements précédents, efficaces dans un cas sur deux, ce médicament guérit 90% des patients sans douleur. Une efficacité au coût … très élevé : 56.000 euros pour trois mois de traitement. Alors, afin de le rendre un peu plus accessible, le gouvernement a bataillé pendant des mois avec le laboratoire Gilead pour renégocier le prix du médicament miracle. Et a obtenu une petite victoire en novembre dernier. Le Sovaldi est aujourd'hui facturé 41.000 euros, le prix le plus bas en Europe, tout en étant intégralement remboursé par la Sécurité sociale.

5 - Un bébé né d'un utérus greffé

 La nouvelle a fait le tour du monde, le 4 octobre. Pour la première fois, une Suédoise de 36 ans a pu donner naissance à un enfant après avoir subi une transplantation d'utérus. Elle était née sans utérus en raison d'une affection génétique. La mère et l'enfant se portent bien. Surtout, cette prouesse médicale ouvre un espoir immense pour de nombreuses femmes infertiles.