Grippe : un vaccin moins efficace que prévu

  • A
  • A
Grippe : un vaccin moins efficace que prévu
@ Max PPP
Partagez sur :

MUTATION DU VIRUS - Le virus de la grippe ne serait pas exactement le même que celui qui est inclus dans les souches du vaccin. Une surmortalité est à prévoir. 

Le nombre de cas de grippe signalés par les médecins généralistes et les urgences est de plus en plus élevé selon le bilan des réseaux Sentinelles qui vient d'être publié par l'Institut de veille sanitaire. Le pic n’a pas encore été atteint et devrait l’être dans les jours qui viennent (voir la carte de l'épidémie plus bas). Reste un problème : le vaccin proposé cette année ne devrait pas être aussi efficace que prévu…

Epidemie-Grippe

© Le nombre de grippes actuellement en France.

Le virus a muté. Ces dernières semaines, le nombre de cas est en augmentation. "Grâce" à cette hausse, le visage du virus 2014-2015 se précise nettement. Et les nouvelles des experts ne sont pas vraiment bonnes. Avec les derniers cas et en analysant les virus de la grippe qui circule dans l’hémisphère sud, ils ont pu établir la composition du vaccin. Les vaccins antigrippaux contiennent les souches des virus B, A H1N1 et H3N2. Problème, le virus qui circule le plus actuellement en France (le H3N2) aurait muté. Il ne correspond donc pas à la souche qui a été mise dans le vaccin cette année.

Une centaine d’hospitalisations. Depuis le début de l’épidémie, un peu plus de 1.300 personnes ont été aux urgences pour soigner une grippe. Près de 100 d’entre elles auraient nécessité une hospitalisation en réanimation.

15% de décès en plus. Ce raté pourrait avoir des conséquences importantes. Certains experts prédisent même une surmortalité de 15%. Des décès directement causés par la grippe chez les personnes les plus fragiles. D’autres pays connaissent le même problème. Aux Etats-Unis, les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) ont annoncé en décembre dernier le même problème.

Le vaccin reste une vraie protection. S’il sera moins efficace, le vaccin contre la grippe protège tout de même les personnes. "Dans le vaccin contre la grippe, il y a trois virus contre lesquels on cherche à être protégé. Aujourd’hui, pour ce qui concerne le virus de type B et le virus de type H1N1, le vaccin est exactement celui qu’il faut, il cible le bon virus", explique d’abord Bruno Lina, responsable du centre de référence sur la grippe à Lyon. "Même si vous tombez sur le H3N2 mutant, le vaccin ne sera pas totalement inefficace. La forme de la grippe sera moins violente que si vous n’êtes pas vacciné".