Le thermalisme, une "médecine qui nous aide à consommer moins de médicaments"

  • A
  • A
Partagez sur :

Agnès Duperrin, chef du service santé du magazine "Notre temps", souligne "l'efficacité" des cures thermales, "surtout pour les maladies chroniques".

INTERVIEW

Les cures thermales ont le vent en poupe. Si elles sont efficaces pour lutter contre le stress, elles peuvent également s'avérer très positives pour la santé. Agnès Duperrin, chef du service santé du magazine Notre Temps et invitée de l'émission La vie devant soi sur Europe 1, vante "l'efficacité de cette médecine qui nous aide à consommer moins de médicaments et à aller mieux, surtout pour les maladies chroniques".

Faire "reculer voire reporter la maladie". "L'enjeu de la cure est de réussir" à faire "reculer voire reporter la maladie" sans utiliser "d'anti-inflammatoires ou d'anti-dépressifs". L'objectif final est "de se sentir mieux, de ne plus avoir besoin de ce médicament". "Les cures thermales sont très fréquentées par les personnes qui souffrent d’arthrose et de rhumatismes. Soulager une douleur sans médicament, c’est bingo !", s'exclame-t-elle.

Selon elle, "si on peut éviter de prendre ces médicaments, en prendre moins, voire arrêter de prendre ces antalgiques parce qu'on se sent mieux grâce aux soins thermaux, ce sera vraiment une très bonne chose".