Le Pr Even dénonce de la "corruption" de médecins

  • A
  • A
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - L’auteur du Guide des 4000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux, sanctionné par l'Ordre des médecins, contre-attaque.

La riposte. Les Pr Bernard Debré et Philippe Even ont été sanctionnés par la chambre disciplinaire de l'Ordre des médecins. En cause : leur manque de "confraternité". Dans leurs livres, les médecins dénoncent les conflits d’intérêts entre les laboratoires pharmaceutiques et les médecins. Au micro d’Europe 1, Philippe Even a accusé en réponse certains médecins d’être corrompus et a assuré qu’il ferait appel de la sanction.

"Corruption". Le professeur reconnaît avoir eu des mots durs envers ses collègues. "Je n’aurais pas dû parler de charlatan, mais dire qu’ils (les allergologues, ndlr) s’étaient comportés comme des charlatans". Il dénonce toutefois l’institutionnalisation en discipline de ce pan de la médecine, qui est unique à la France. "Ils ont fabriqué des sociétés, des hauts conseils et une académie d’allergie. Tout ça, c’est financé à 98% par l’industrie pharmaceutique, et pas sans contrepartie", accuse le médecin. "Les cardiologues sont largement subventionnés", assure aussi Philippe Even qui confirme au micro d’Europe 1 : "Oui, c’est de la corruption".

L'affaire n'est pas terminée. Le professeur reste plus modéré envers l’Ordre des médecins. "S’ils ont des conflits d’intérêts avec les groupes pharmaceutiques nous porteront plainte, mais je ne pense pas que ce soit le cas". Quant aux suites de l’affaire, il prévient qu’il fera appel de la décision de l’Ordre, mais que s’il ne fait pas marche arrière, "nous (avec Bernard Debré, ndlr) irons jusqu’à la Cour européenne".

sur le même sujet, sujet,

INFO - Médecine : les professeurs Debré et Even sanctionnés

PILLULE - 50% des médicaments sont inutiles