Le diabète peut produire des dégâts irréversibles sur la vue

  • A
  • A
Partagez sur :

Le phénomène de cause-conséquence est méconnu mais souffrir de diabète peut entraîner une cécité. Les ophtalmologues invitent à se faire dépister dès 40 ans.

Le diabète touche 2,5 millions de personnes en France et le chiffre pourrait doubler d'ici quelques années. Ce qui est moins connu, c'est que cette maladie est la principale cause de cécité pour les moins de 50 ans. La société française d'ophtalmologie alerte sur la nécessité de dépister le plus tôt possible un éventuel diabète pour éviter des dégâts irréversibles pour la vue.

La moitié des patients ne connaît pas le risque. La recommandation des spécialistes est simple : faire faire une prise de sang à partir de 40 ans, même sans symptôme, pour vérifier son taux de sucre dans le sang. Si diabète il y a, les yeux doivent devenir une priorité parce que les conséquences peuvent aller très vite. Trop de sucre abîme la paroi des vaisseaux sanguins, surtout les plus petits, comme ceux de la rétine, essentiels pour la vision. Le problème est que ces complications sont encore méconnues. Un patient sur deux ignore que sa maladie peut le rendre aveugle.

Un patient sur 5 a déjà des lésions au moment du diagnostic. "Chaque patient qui se sait diabétique doit avoir un examen du fond d’œil au moment du diagnostic, ajoute Marie-Noëlle Delyfer, ophtalmologiste au CHU de Bordeaux. Malheureusement, un patient sur cinq au moment du diagnostic a déjà des lésions rétiniennes de diabète". La spécialiste donne l'exemple d'une patiente de 25 ans qui n'avait jamais vu d'ophtalmo et qui était diabétique depuis l'âge de 9 ans et qui présentait une quasi cécité sur un œil "avec une chirurgie nécessaire et un pronostic incertain".

Le dépistage rapide est d'autant plus important qu'il existe des solutions à mettre en place tout de suite : certaines injections ou le laser permettent parfois d’inverser complètement l'évolution des lésions et donc d'éviter de perdre la vue.