Le cannabis peut rendre allergique et "déclencher des réactions graves"

  • A
  • A
Partagez sur :

Près de 18 millions de Français sont allergiques, contre 2 à 3% en 1970. Et il y a certaines allergies qui peuvent "surprendre"...

Les allergologues alertent. Le nombre d'allergies explose en effet en France : près de 30% des Français, soit 18 millions, sont allergiques, contre 2 à 3% en 1970, selon l'association Asthme et Allergies, alors que se tient cette semaine à Paris le Congrès francophone des allergologues. Et il y a des "nouveautés".

C'est le nouveau constat des médecins : certains fumeurs de cannabis développent des allergies respiratoires, qui provoquent de l'asthme, un gonflement du visage ou de la gorge. Mais aussi, et c'est plus étonnant, fumer du cannabis rend allergique à certains aliments. Ils sont très divers, cela va de la poire au céleri, en passant par les carottes.

"On peut déclencher une urticaire, un œdème, donc des réactions graves". Un constat confirmé par le docteur Jean-François Fontaine, du syndicat français des allergologues. "On va inhaler la fumée de cannabis qui contient une petite protéine du cannabis et qui ressemble fortement à des protéines de même nature présentes dans des végétaux, des légumes, des fruits. Lorsque l’on va manger ces légumes et ces fruits, l’organisme va se tromper et nous défendre de façon excessive contre l’aliment en question en croyant voir arriver le cannabis. Et c’est là qu’on peut déclencher une urticaire, un œdème, donc des réactions graves".

Des symptômes graves qui touchent les fumeurs mais qui peuvent aussi concerner les fumeurs passifs, comme les enfants qui deviennent alors sensibles à certains végétaux.