"Je suis tellement heureux" : l'appel aux dons pour Matéo a été entendu

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

SANTE - L’appel lancé jeudi dernier dans le grand direct de la Santé a mené à un incroyable élan de générosité. Matéo, 16 ans, atteint d’une leucémie grave va pouvoir partir aux Etats-Unis grâce à vos dons pour suivre un traitement de la dernière chance. 

Un traitement efficace. Tout a commencé la semaine dernière, nous vous avons parlé de Matéo, ce jeune de 16 ans qui vit à Saint Pierre de Chartreuse en région Rhône-Alpes. Matéo a une forme de leucémie très agressive diagnostiquée il y a deux ans. Et malgré un protocole de soins très lourd composé de chimiothérapie, de radiothérapie et de greffe de moelle osseuse la maladie de Matéo est toujours là. Pour tenter le traitement de la dernière chance, uniquement disponible aux Etats-Unis, il fallait réunir la somme de 172.000 euros. Un montant qu'il faut payer en une seule fois. Un protocole qui coûte donc très cher mais dont l'efficacité a été largement prouvée, testé sur 22 enfants, 20 d'entre eux sont aujourd’hui en rémission.

Un élan de solidarité en trois jours.Jeudi dernier, la maman de Matéo n’avait pu récolter que 30.000 euros. Mais ce lundi, grâce à vous, en à peine trois jours, grâce à cet élan collectif relayé par plusieurs médias comme TF1, France 2 ou encore les réseaux sociaux, la somme a été récoltée. Matéo et ses parents vont donc pouvoir partir aux Etats-Unis pour commencer le traitement tant attendu. "Je suis tellement heureux. On sait qu’on va y arriver maintenant !" a déclaré très heureux l'adolescent ce matin sur notre antenne. "Je voudrais dire merci ! Je ne m’attendais pas à tant de solidarité. Je suis vraiment étonné, c’est incroyable tout ce que les gens ont fait pour moi donc merci !" s'est-il exclamé. 

Il ne reste plus que les détails logistiques à régler. Evelyne sa maman tente de trouver un vol sanitaire pour que Matéo puisse voyager correctement. Matéo et ses parents devraient être à l'hôpital de Seattle le 4 janvier prochain.