La nouvelle formule d'un médicament pour lutter contre la thyroïde pose question

  • A
  • A
La nouvelle formule d'un médicament pour lutter contre la thyroïde pose question
Un médicament, le Lévothyrox, prescrit à près de trois millions de Français souffrant de ce type de pathologie, a changé de formule. (Illustration)@ AFP
Partagez sur :

Des milliers de personnes atteintes de troubles de la thyroïde se plaignent d'effets indésirables depuis que la formule de leur médicament a changé.

Certains patients atteints de troubles de la thyroïde sont en colère. En mars dernier, un médicament, le Lévothyrox, prescrit à près de trois millions de Français souffrant de ce type de pathologie, a changé de formule et provoque des effets indésirables.

Des douleurs dans les jambes, des problèmes de vue. C'est le cas notamment pour Nell Gaudry, 72 ans. Elle s'est fait retirer la thyroïde après un cancer et est sous traitement à vie depuis dix ans. Tout allait bien jusqu'à ce que la formule du médicament change et déclenche chez elle de graves effets secondaires. "En me levant le matin, j'avais des douleurs dans les jambes, le soir des crampes assez virulentes qui me tétanisaient le lendemain matin", assure-t-elle. "J'avais des problèmes de vue, je ne voyais plus que la moitié des choses, j'avais des pertes de mémoire, de l'agressivité, de la déprime. Je voyais bien que mon comportement était totalement différent", explique-t-elle. La patiente a arrêté de prendre ses médicaments après quinze jours de traitement.

Le principe actif n'a pas changé. Comme elle, des milliers de personnes se plaignent d'effets indésirables. Les associations de victimes demandent au laboratoire de revenir à l'ancienne formule du Levothyrox. Pourtant, l'ANSM, l'agence du médicament assure que le principe actif n'a pas changé. Une enquête est en cours pour savoir si les effets ont un lien direct avec le médicament. En attendant, l'agence conseille tout de même aux patients de faire une prise de sang au bout d'un ou deux mois pour vérifier leur équilibre hormonal.