La fibromyalgie, maladie méconnue aux multiples symptômes

  • A
  • A
Partagez sur :

Cette maladie qui provoque notamment des douleurs musculaires est encore très peu connue. Une commission d'enquête parlementaire tente donc d'en déterminer les causes. 

Cette maladie peut vous mettre à plat : la fibromyalgie. Qu’est-ce que cette pathologie ? "C’est une maladie nouvelle, un syndrome caractérisé par des douleurs diffuses et une grande fatigue. Cette maladie est reconnue depuis peu par l’Organisation Mondiale de la Santé, puisque cela remonte à 1992", a expliqué le docteur Gérald Kierzek sur Europe 1 jeudi matin. De par sa reconnaissance récente, la fibromyalgie n’est donc pas encore connue de tout le corps médical et il y a des patients qui se retrouvent dans une sorte d’errance de diagnostic pendant plusieurs années.

  • Quelles sont les particularités de la fibromyalgie ? 

"Le plus important, c’est la multiplicité des symptômes. Il y a des douleurs musculaires diffuses, une raideur matinale de certains endroits précis du corps et il y a d’ailleurs maintenant des critères de diagnostic précis qui se basent sur 18 points. Et si vous avez 11 de ces 18 points qui sont douloureux, alors vous êtes atteint de fibromyalgie", a détaillé Gérald Kierzek avant d’ajouter que cette maladie peut également se traduire par une fatigue persistante, des maux de tête et des troubles du sommeil.

  • Qui est touché par la fibromyalgie ?

Selon le docteur Kierzek, cette maladie "toucherait 2 à 6% de la population et 80% des personnes atteintes sont des femmes entre 30 et 60 ans". Et, le problème du diagnostic vient du fait que "cette maladie est souvent associée à de l’anxiété", a-t-il assuré.

  • Une commission d'enquête parlementaire

Par ailleurs, "l’autre difficulté est, qu’on ne connait pas encore les facteurs qui déclenchent une fibromyalgie"µ. Ces facteurs peuvent d’ailleurs être multiples. Pour cette raison, une commission d’enquête parlementaire est en train de se pencher sur cette maladie, tout comme l’Inserm et des équipes scientifiques. Une très bonne nouvelle pour le docteur Kierzek qui espère que cela va entraîner "une prise en charge pluridisciplinaire des patients qui doit passer par du médical, du social, de la kinésithérapie". L’objectif de la commission d’enquête parlementaire est, à terme, un éventuel remboursement à 100% de cette maladie.

  • Quel est le traitement ?

En attendant de connaitre précisément les causes de la fibromyalgie, le traitement est surtout constitué d’antidouleurs, d’antalgiques ainsi que des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Une panoplie de médicaments que le docteur Kierzek conseille de ne pas prendre à la légère. "Attention à l’abus de médicaments antidouleurs car sur le long terme, cela n’est pas très bon", a-t-il en effet averti. Gérald Kierzek préconise aussi un traitement non médicamenteux constitué de relaxation, de balnéothérapie ou d’exercices physiques