La dépression, maladie numéro 1 des adolescents

  • A
  • A
La dépression, maladie numéro 1 des adolescents
@ MAXPPP
Partagez sur :

SANTÉ - Elle est la principale cause de maladie et de handicap des jeunes âgés de 10 à 19 ans, selon un rapport de l'OMS.

La dépression est la principale cause de maladie et de handicap des jeunes âgés de 10 à 19 ans, selon un rapport publié mercredi par l'OMS (Organisation mondiale de la Santé) sur la santé des adolescents. "La dépression est la cause prédominante de maladie" chez ces jeunes garçons et filles, indique l'OMS. En outre, l'organisation estime que les trois causes principales des décès des adolescents dans le monde sont "les accidents de la route, le SIDA et le suicide". En 2012, 1,3 million d'adolescents sont décédés dans le monde.

C'est la première fois que l'OMS publie un rapport complet dédié aux problèmes de santé affectant les adolescents. Ces problèmes sont liés au tabac, à la consommation de drogue et d'alcool, au Sida, à la santé mentale, à la nutrition, à la sexualité, et à la violence. "Le monde ne consacre pas suffisamment d'attention à la santé des adolescents", a déclaré le Dr Flavia Bustreo, directrice-générale adjointe pour la santé des femmes et des enfants à l'OMS. "Nous espérons que ce rapport va attirer plus d'attention sur la santé des 10-19 ans et qu'il servira à déclencher une action accélérée" sur leurs problèmes de santé, a-t-elle ajouté.

Les garçons sont davantage touchés que les filles par les accidents de la route en avec un taux de mortalité trois fois supérieur. La dépression est globalement la cause numéro un des maladies dans cette classe d'âge, et le suicide est la 3ème cause de mortalité. Certaines études montrent que toutes les personnes souffrant de problèmes mentaux ont enregistré les premiers symptômes dès l'âge de 14 ans. Selon l'OMS, si les adolescents étaient traités à temps, cela pourrait prévenir des décès et éviter des "souffrances durant toute une vie".

sujet

ZOOM - Optimistes ou pessimistes ? C'est biologique
ETUDE - Les jeunes sont plus stressés et déprimés qu'avant