La chambre allergène, l'innovation pour comprendre les allergies

  • A
  • A
La chambre allergène, l'innovation pour comprendre les allergies
Les allergies touchent 20% des Français, et 30% des moins de 35 ans.@ FREDERICK FLORIN / AFP
Partagez sur :

Une chambre d'exposition vient d'être inaugurée au CHU de Strasbourg. Elle permet aussi de tester les traitements antiallergiques.

Un procédé unique. 20% des Français souffrent d'allergies respiratoires ou au pollen et même 30% des moins de 35 ans. Une innovation unique en France pourrait permettre de mieux comprendre ces allergies et de tester les traitements. Il s'agit d'une chambre d'exposition aux allergènes, qui vient d'être inaugurée au CHU de Strasbourg. D'ici quelques jours, des patients pourront participer à des expériences, des asthmatiques allergiques aux acariens par exemple.

Des allergènes pulvérisés par le toit. L'idée, c'est de rassembler des volontaires, des cobayes indemnisés, et de leur pulvériser, par des trous dans le plafond, tel ou tel allergène. La chambre est une pièce dépressurisée avec 20 places assises. Pour y accéder, on passe par un sas. "Le patient va s'habiller complètement. Ses cheveux seront couverts, il aura aussi des lunettes", détaille Frédéric De Blay De Gaix, professeur des hôpitaux de Strasbourg.

Quatre heures d'exposition. "A partir de là, il va être exposé pendant quatre heures aux allergènes. Ça peut être les acariens, le chat, les pollens de graminées, les pollens de bouleaux, etc. C'est clair que lorsque vous êtes exposés à un allergène, vous allez beaucoup éternuer, vous avez le nez qui coule. Mais toutes les dix minutes, ils répondent à des questionnaires, donc ils sont en permanence surveillés. Il y a également une caméra, donc dès qu'il se passe quelque chose, le patient sort et est sous surveillance avec un médecin et une infirmière qui ont l'habitude", explique-t-il au micro d'Europe 1.

Cet instrument ultra-moderne sera surtout utilisé par les laboratoires pharmaceutiques, qui vont tester l'efficacité de futurs médicaments antiallergiques ou de futurs collyres pour les yeux.