Cancer : les cabines de bronzage supprimées en Australie

  • A
  • A
Cancer : les cabines de bronzage supprimées en Australie
@ AFP/THOMAS COEX
Partagez sur :

PRÉVENTION - A partir du 1er janvier prochain, l'Australie va interdire les cabines de bronzage, responsables chaque année de nombreux cancers de la peau. 

Clare Oliver a fini par obtenir une victoire posthume. En 2007, cette Australienne de 25 ans est morte d'un cancer de la peau après un abus de rayons ultraviolets. "Un teint doré ne vaut pas d'en arriver là", a-t-elle expliqué avant de mourir. Sept ans plus tard, son message a été entendu. A partir du 1er janvier prochain, les cabines de bronzage seront donc interdites dans la plupart des Etats australiens (la Nouvelle-Galles-du-Sud, le Victoria, le Queensland et l'Australie-Méridionale). 

Les solariums responsables de nombreux mélanomes. En Australie, près de 11.000 mélanomes sont diagnostiqués chaque année, plus que dans n'importe quel autre pays. D'après le Cancer Council Victoria, une ONG spécialisée dans la lutte contre le cancer, les solariums seraient responsables d'un mélanome sur six chez les jeunes, en Australie.

Les centres de bronzage dédommagés. Pour aider les professionnels de l'industrie des UV, le gouvernement australien a promis de les dédommager. Ainsi, les responsables de solariums devraient toucher près de 1.300 euros par cabine.

Et en France ? Le Brésil a déjà montré l'exemple en 2009. Dans l'Hexagone, on est encore très loin d'interdire les cabines UV. Le Sénat avait proposé dès 2012 d'interdire ces cabines de bronzage. En vain. A l'heure actuelle, la seule interdiction qui existe concerne les mineurs.