L’armée mobilisée contre la dengue

  • A
  • A
L’armée mobilisée contre la dengue
@ REUTERS
Partagez sur :

En Martinique et en Guadeloupe, la maladie a fait 13 morts depuis le début de l’été.

L’évolution de l’épidémie de dengue qui touche la Martinique et la Guadeloupe inquiète les autorités. A la suite d’une réunion, dimanche à la préfecture de la Martinique, en présence des institutions impliquées dans la lutte contre sa propagation, l’armée a été mobilisée pour éradiquer l’épidémie. Les forces armées devront surtout intervenir dans le sud de la Martinique, cœur de l’épidémie, et zone où elle est la plus virulente.

Depuis février, la propagation de cette maladie, qui se transmet par un moustique, a fait 13 morts en Martinique et en Guadeloupe. Le nouveau plan d’action vise d’abord à exterminer les gîtes larvaires dans les écoles, à quelques jours de la rentrée. Quarante militaires seront mobilisés pour cette tâche.

Transmise par un moustique - l'Aedes Aegypti -, la dengue provoque une fièvre intense, des maux de tête sévères, des frissons, et des douleurs musculaires intenses. Si elle n'est pas plus virulente que les précédentes, l'épidémie a cette fois commencé plus tôt dans l'année et touche plus de personnes que d’habitude.

Un nouveau point sur l’épidémie sera organisé mardi soir à la préfecture de Fort-de-France, et une réunion est prévue mercredi à Matignon afin de mettre en place rapidement les moyens nécessaires à stopper l’évolution de la maladie.