Jusqu'où peut aller le virus Zika ?

  • A
  • A
Jusqu'où peut aller le virus Zika ?
@ NELSON ALMEIDA / AFP
Partagez sur :

Le virus pourrait, très vite, toucher toute l'Amérique, les Caraïbes, puis l'Europe et même la France métropolitaine. 

Le virus Zika sévit déjà dans près de trente pays. Cet agent pathogène transmis par piqûre de moustique, potentiellement dangereux pour les femmes enceintes, devrait encore s'étendre, a annoncé l'Organisation mondiale de la santé (OMS) mercredi soir. Il pourrait, très vite, toucher toute l'Amérique, les Caraïbes, puis l'Europe et même la France métropolitaine.

Vive expansion en Amérique latine. Zika, qui tire son nom de la forêt ougandaise où il a été identifié pour la première fois en 1947, est aujourd'hui présent dans 21 pays du continent américain, notamment en Amérique latine. Il s'étend également à vitesse grand V dans les Caraïbes, notamment à Porto Rico et en Martinique.

Le Brésil, qui ne recense pas les cas de manière précise, serait à l'heure actuelle le plus touché par ce virus transmis par le moustique Aedes aegypti et le moustique tigre. Le virus peut être transmis au foetus et est soupçonné d'entraîner des malformations congénitales graves, telles que la microcéphalie (taille réduite de la boîte crânienne, néfaste au développement intellectuel), voire la mort. Or, le Brésil a diagnostiqué, en 2016, 270 cas de microcéphalie potentielle (contre 147 cas confirmés pour tout 2014). Un chiffre en augmentation constante pour le moment.

La Colombie, deuxième pays le plus affecté avec plus de 13.800 cas de Zika confirmés et une centaine de bébés avec microcéphalie, a décrété mardi le premier niveau d'alerte, verte, afin que les hôpitaux se préparent à répondre à une "expansion" de la maladie. D'ici à 2016, la Colombie redoute pas moins de 600.000 cas. Un sommet des ministres de la Santé de l'Amérique du Sud est prévu la semaine prochaine en Uruguay.

Les Etats-Unis se préparent. Face au risque d'expansion, Barack Obama a également lancé un appel mardi soir pour des actions urgentes. "Le président a souligné le besoin d'accélérer les efforts de recherche pour mettre au point de meilleurs diagnostics, des vaccins et des traitements et s'assurer que tous les Américains soient informés sur le virus zika", a indiqué la Maison Blanche dans un communiqué.

Et pour cause : selon l'OMS, le virus pourrait conquérir l'ensemble du continent américain. Les Instituts nationaux américains de la santé (NIH) indiquent que le virus pourrait s'étendre à des régions où vivent 60% de la population du pays, soit environ 200 millions de personne. Les NIH citent une récente étude publiée dans la revue médicale britannique Lancet, qui explique que ce virus pourrait se propager le long des côtes est et ouest des Etats-Unis pendant les mois chauds; et atteindre même le Midwest. Cette recherche note également que près de 23 millions d'Américains résident dans des zones humides et chaudes, comme la Floride et la Louisiane, où les moustiques vecteurs du virus Zika pourraient survivre toute l'année.

L'Europe déjà touchée, la France par les Dom-Tom. Le virus a aussi été confirmé dans au moins six pays européens : Royaume-Uni, Italie, Pays-Bas, Portugal, Danemark et Suisse. Pour l'heure, aucun foyer interne à l'Europe ne s'est développé : les personnes atteintes rentraient toutes d'Amérique latine, selon les autorités sanitaires.

La France est, quant à elle, concernée via les Dom-Tom. La ministre de la Santé Marisol Touraine a "fortement" recommandé jeudi aux femmes enceintes de différer d'éventuels voyages aux Antilles ou en Guyane où l'épidémie de Zika grandit et devrait continuer de se répandre.

Dans la métropole dès le mois de mai ? Le climat métropolitain devrait empêcher toute épidémie massive. Mais le risque de cas ponctuels est bien là. "Ce n'est qu'une question de mois, Zika va finir par débarquer en métropole", prévient Anna-Bella Failloux, directrice de recherche à l'Institut Pasteur, citée par Le Parisien. Selon elles, les moustiques contaminés pourraient pointer le bout de leurs ailes dès le mois de mai. Ces derniers voyagent, notamment dans les avions. Or, cet été, les allers-retours avec les Caraïbes seront plus nombreux. En outre, il y en a peut-être déjà de présent en France. L'hiver, les moustiques dorment. Et "ce n'est qu'à partir de mai que leurs larves vont éclore. Il faut de l'eau et une température comprise entre 15 et 20°C", explique Anna-Bella Failloux. Les autorités sanitaires prennent le problème au sérieux. Et pour cause : il n'existe encore ni traitement, ni vaccin contre de virus. Il faut donc être attentif à éviter la prolifération des larves, en nettoyant les zones d'eau stagnantes notamment.