Un étudiant montpelliérain décède d'une méningite

  • A
  • A
Un étudiant montpelliérain décède d'une méningite
Le jeune homme a été victime d'une méningite foudroyante (image d'illustration). @ PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :

Un étudiant en école de commerce à Montpellier est mort des suites d'une méningite. Une trentaine de personnes en contact avec lui vont suivre un traitement préventif.

Un étudiant de 23 ans est mort au domicile de ses parents à Palavas-les-Flots, dans l'Hérault, jeudi dernier, d'une infection à méningocoque, a annoncé lundi l'Agence régionale de santé (ARS) d'Occitanie, sans préciser si la souche de la maladie avait été déterminée.

Un traitement préventif. Une trentaine de personnes en contact avec ce jeune homme, qui étudiait dans une école de commerce, ont été identifiées et contactées par l'ARS, et suivront un traitement antibiotique préventif. "Il s'agit de la famille et de proches ayant été en contacts étroits, rapprochés et répétés durant les dix jours qui ont précédé sa maladie", précise l'Agence dans un communiqué.

Une maladie très contagieuse. "Le germe étant très fragile dans l'environnement, les risques de transmission sont très faibles. Il n'y a pas lieu de procéder à une désinfection de locaux, ni de traiter les personnes ayant eu des contacts occasionnels avec la personne malade", ajoute l'ARS. Le méningocoque se transmet par la salive. Il se manifeste par de la fièvre, des maux de tête, une raideur à la nuque avec des vomissements et une gêne à la lumière. Le vaccin utilisé contre la maladie, en dose unique, protège contre quatre souches de méningocoque (A, C, Y et W).