Grippe : l'épidémie s'intensifie, les personnes âgées fortement touchées

  • A
  • A
Grippe : l'épidémie s'intensifie, les personnes âgées fortement touchées
Les personnes âgées sont particulièrement frappées par la grippe.@ AFP
Partagez sur :

La semaine dernière, plus de 5.700 personnes se sont présentées aux urgences pour des symptômes grippaux. Un chiffre en nette hausse par rapport à la semaine précédente.

L'épidémie de grippe saisonnière s'est intensifiée la semaine dernière, avec une "très forte augmentation" des passages aux urgences et des hospitalisations de personnes âgées, indique mercredi Santé publique France.

5.745 personnes aux urgences en une semaine. Entre le 26 décembre et le 1er janvier, 5.745 personnes sont allées aux urgences pour des symptômes grippaux, contre 4.220 la semaine précédente, et 1.035 ont dû être hospitalisées contre 617 entre le 19 et le 25 décembre, précise l'agence sanitaire dans son bulletin hebdomadaire. Les hospitalisations pour grippe ont concerné essentiellement les personnes âgées et surtout les 80 ans et plus qui ont représenté 63% des hospitalisations.

22 morts depuis novembre. 169 foyers d'infection ont par ailleurs été observés dans des collectivités de personnes âgées, un chiffre en augmentation depuis deux semaines et qui "confirme la vigilance particulière à maintenir" dans ce type de structures, note Santé publique France. Depuis le 1er novembre, 381 cas graves de grippe ont été admis en réanimation et 22 sont décédés, des chiffres également en nette hausse, alors même que l'épidémie s'est accentuée dans la quasi totalité des régions métropolitaines. La grippe a dépassé le seuil épidémique pour la troisième semaine consécutive, avec 398 cas pour 100.000 habitants, contre 307 la semaine précédente, indique de son côté le réseau de surveillance Sentinelles qui précise que 578.000 personnes ont consulté un médecin généraliste depuis le début de l'épidémie.

La région Auvergne-Rhône-Alpes particulièrement concernée. Les régions les plus touchées la semaine dernière étaient la région Auvergne-Rhône-Alpes avec 783 cas pour 100.000 habitants, devant la Bourgogne-France-Comté (629 cas) et la Provence-Alpes-Côte d'Azur (571 cas), selon Sentinelles. 99% des virus grippaux observés jusqu'à présent sont de type A dont 96% de type A(H3N2), proches ou identiques à l'une des souches contenues dans le vaccin de cette année. La majorité des patients admis en réanimation la semaine dernière avaient des facteurs de risque et 44% d'entre eux n'étaient pas vaccinés.

Santé publique France relève par ailleurs qu'au niveau national, la mortalité est en hausse "tous âges confondus et plus particulièrement chez les personnes âgées" mais que la part de mortalité attribuable à la grippe "ne peut pas actuellement être déterminée". La hausse concerne notamment la région Auvergne-Rhône-Alpes, selon des données non encore consolidées.