Grippe : la pire épidémie depuis 15 ans

  • A
  • A
Grippe : la pire épidémie depuis 15 ans
@ AFP
Partagez sur :

RISQUE DE SURMORTALITÉ - Les spécialistes estiment que la grippe pourrait tuer 1.500 personnes de plus cette année en France. 

Depuis le début de l'épidémie grippale, plus d'1,5 million de personnes ont été touchées avec plus de 5.400 passages aux urgences (483 cas graves et 42 décès). Et d'après les spécialistes, une surmortalité est à craindre cette année en raison d’un virus particulièrement résistant.

>> LIRE AUSSI - Déjà 1,5 million de grippés en France

Grippe-pic-epidémie

© Le nombre de grippes actuellement en France.

Une épidémie aussi forte qu’il y a 15 ans. L’Institut de veille sanitaire surveille l’épidémie grippale de très près et de jour en jour. "On s'attend à ce qu’il y ait 10, 15 voire 20% de surmortalité par rapport à l’année dernière", prévoit le professeur Bruno Lina, responsable du centre de référence sur la grippe. "Ça ferait environ 1.500 décès supplémentaires. La dernière fois qu’on a connu des épidémies d’une telle ampleur, c’était il y a plus de 15 ans".

Pourquoi la grippe est plus forte cette année. D'abord, le vaccin a été beaucoup moins efficace car le virus a muté. Et puis le virus qui circule le plus, le H3N2, est particulièrement violent pour les personnes âgées, les plus fragiles face à la maladie. "On a des décès assez importants, presque un tous les jours", constate une infirmière qui travaille dans une maison de retraite près de Limoges. "Près de 90% des personnes qui sont là ont été vaccinées mais les traitements ne sont pas efficaces parce que leur cœur est très sensible. Il y a plus de 60% des résidents qui l’ont attrapée".

>> LIRE AUSSI - Le vaccin contre la grippe moins efficace que prévu

L’épidémie va reculer. Pour ceux qui ne l’ont pas encore attrapée, rassurez-vous. Le pic de l'épidémie devrait être franchi cette semaine. Le nombre de cas de grippe va donc commencer à diminuer.