Grains de beauté : la méthode pour les surveiller

  • A
  • A
Partagez sur :

Peu aimés ou considérés comme des atouts de charme, les grains de beauté sont surtout à surveiller médicalement pour éviter le risque de développer un mélanome.

Les grains de beauté parsèment le corps par dizaines. Appelés scientifiquement naevus (naevi au pluriel), "ils sont constituées de mélanocytes, des cellules qui vont prendre le bronzage, devenir un peu brunes et vont se multiplier de manière un peu anarchique", explique le docteur Gérald Kierzek. Dans la matinale d'Europe 1, le médecin est revenu sur la nécessité de les surveiller.

Attention aux mélanomes. Les grains de beauté apparaissent dès l'enfance, puis le nombre augmente un peu à l'adolescence et encore chez les jeunes adultes jusqu'à la trentaine environ. Deux facteurs jouent dans la quantité de grains de beauté : l'hérédité et l'exposition au soleil. La plupart des grains de beauté sont anodins mais quelques-uns peuvent dégénérer sous l'influence de l'exposition aux UV, avec le risque  de développer un mélanome. Il ne faut pas s'inquiéter outre mesure signale le médecin : "Deux tiers des mélanomes apparaissent alors qu'il n'y a pas du tout de grain de beauté. Donc c'est seulement un tiers qui vont apparaître sur ces grains de beauté et c'est ce risque-là qu'il va falloir évaluer."

Comment surveiller ? "Nu, devant la glace et régulièrement. Il faut regarder ses grains de beauté partout sur le corps", prévient le médecin qui préconise d'utiliser une règle mnémotechnique appelée "ABCDE" pour s'auto-surveiller : A pour asymétrique, B pour bords irréguliers (le grain de beauté doit être symétrique et à bords réguliers), C pour couleur (elle doit être homogène), D pour diamètre (à moins de 6 millimètres, pas de problème, au-delà, il faut le montrer à un médecin au cas où) et E pour évolution. "Dès que le grain de beauté évolue, change de couleur, se modifie, il faut consulter un dermatologue", conseille le Dr Kierzek. Un spécialiste pourra alors faire un prélèvement voire enlever le grain de beauté pour éviter qu'il ne dégénère.