Google a lâché 20 millions de moustiques dans la nature pour lutter contre le virus Zika

  • A
  • A
Google a lâché 20 millions de moustiques dans la nature pour lutter contre le virus Zika
Verily, filiale du groupe Google espère ainsi endiguer le virus Zika, dont certains cas ont été découverts en Californie. (Illustration)@ YE AUNG THU / AFP
Partagez sur :

Verily, filiale du groupe Google, espère ainsi endiguer le virus Zika, dont certains cas ont été découverts en Californie. 

Verily, une des filiales du groupe Alphabet de Google, a lâché 20 millions de moustiques dans le comté de Fresno, en Californie, pour lutter contre le virus Zika, dont certains cas ont été découverts dans l'État américain, ainsi que la dengue. La filiale du géant américain produit en effet des millions d'insectes stériles dans des laboratoires automatisés, rapporte France 24

En relâchant les millions de moustiques mâles, stérilisés et volontairement infectés par la bactérie Wolbachia, Verily espère qu'ils se reproduiront avec des femelles dont les œufs ne pourront pas éclore et enfin réduire le nombre d'insectes dans la région.

Les femelles évincées dans la production. Après les 20 millions de moustiques lâchés, le "Debug project" de Verily envisage de délivrer un million de moustiques par semaine pendant 20 semaines, toujours dans le comté californien de Fresno. Le laboratoire automatisé mis au point par la filiale de Google permet d'évincer les femelles et ne produire que des moustiques mâle.

Face aux inquiétudes d'une telle expérimentation, l'Agence américaine de protection de l'environnement affirmait en 2016 que les moustiques modifiés ne nuisaient pas aux autres organismes, rappelle France 24.