Fièvre : quand faut-il s'inquiéter ?

  • A
  • A
Partagez sur :

Martine Perez, médecin généraliste, explique comment réagir en cas de fièvre. Chose surprenante : il ne faut pas forcément la faire baisser. 

"On a tous essayé de faire monter le thermomètre pour pas aller à l'école". Et on a tous déjà eu la fièvre. Mais quand est-il nécessaire de consulter ? Martine Perez, médecin généraliste, explique dans le Grand direct de la santé vendredi que la fièvre est "un symptôme" et qu'il faut en général pas s'en inquiéter. "C'est un signe qu'il se passe quelque chose dans votre corps. Dans 99,99 % des cas la fièvre est la traduction d'une maladie qui n'est pas grave, mais d'une maladie quand même", indique-t-elle. Ainsi, quand on a de la fièvre, le vrai problème c'est surtout de savoir pourquoi. Il faut cependant s'inquiéter dans les cas où la fièvre s'étend sur une longue durée.

Avec quoi prendre sa température ? On commence à dire qu'on a de la fièvre à partir de 38 degrés de température. Mais comment la déterminer efficacement ? Martine Perez explique qu'avant on prenait la température rectale, parce que "c'est la plus fiable". Mais pas de soucis, il existe d'autres méthodes : "pour les enfants, on a développé des thermomètres auriculaires", note la généraliste. Moins répandu, il existe également des bandes à coller sur le front et qui affichent la température à travers de cristaux liquides. La technique de la paume de la main est de son coté à éviter car on peut avoir chaud sans avoir de fièvre, souligne-t-elle. 

Comment la baisser ? Chose qui peut surprendre : quand on a de la fièvre il ne faut pas forcément la faire baisser. "Quand un enfant ou un adulte a 38 et qu'il se sent bien, ce n'est pas forcément la peine de la baisser", conseille Martine Perez, car selon certains médecins, cette température peut être "une arme contre l'infection", les microbes n'aimant pas la chaleur. Cela reste cependant quelque chose de désagréable et dans ce cas, on peut la faire baisser de plusieurs manières. "Il faut s'hydrater parce qu'on transpire. On boit ce qu'on a envie de boire, mais pas de sodas sucrées," insiste le médecin, ajoutant que le linge humide n'est pas efficace. Et puis il existe toujours l'aspirine, sauf pour les enfants "car il y a trop d'effets secondaires".