Faut-il absolument se laver tous les jours ?

  • A
  • A
Partagez sur :

Près d'un Français sur cinq ne se lave pas tous les jours. Pas forcément un problème, selon le docteur Gérald Kierzek.

Un Français sur cinq ne se lave pas tous les jours. Mais n'y voyez pas là forcément un gros problème. Dans Questions de santé, Gérald Kierzek explique pourquoi, d'un point de vue médical, se doucher tous les jours peut être nocif pour la santé.

>> La peau, barrière naturelle contre les bactéries. D'un point de vue strictement médical, pas besoin de se laver tous les jours. "Surtout si on se décape la peau, car on risque de l'agresser", ajoute le médecin. "La peau est une barrière protectrice contre l'invasion des bactéries, par exemple", explique Gérald Kierzek. Il y a l'épiderme, couche superficielle de la peau, sur laquelle se trouve la couche cornée. "Un petit mur avec des briques et du mortier", résume le docteur. En réalité, du lipide avec des cellules, composant le film hydrolipidique, le film qui protège la peau des agressions extérieures.

>> Quid des mauvaises odeurs ? Il ne faut pas oublier l'utilité sociale de la douche : enlever les mauvaises odeurs. Gérald Kierzek recommande ainsi de se laver les "zones à odeurs" : aisselles, entrejambes, mains et pieds. "À la main, c'est mieux", précise-t-il. Car les gants de toilettes ou fleur de douches constituent des nids ou pullulent les bactéries. Pour le reste du corps, l'eau claire suffit.

>> Quel savon utiliser ? "Plus ça mousse, moins c'est bon", sourit Gérald Kierzek. Les produits vendus en grande surface, très moussants, sont généralement chargés de composants agressifs qui décapent la peau. Le médecin recommande l'utilisation de savon sur-gras qui apportent une couche de protection supplémentaire. Idem pour les shampooings, notamment ceux estampillés "antipelliculaire", à ne pas utiliser tous les jours.

>> Quelle est la fréquence idéale ? "Trop d'hygiène tue l'hygiène", lance le médecin car concernant notamment les parties intimes, les douches régulières peuvent favoriser l'apparition de mycoses. La fréquence recommandée par les spécialistes est généralement de passer sous la douche tous les deux ou trois jours.