Et si les ondes électromagnétiques soignaient le cancer ?

  • A
  • A
Et si les ondes électromagnétiques soignaient le cancer ?
Photo d'illustration. @ AFP
Partagez sur :

Des chercheurs de Limoges espèrent mettre au point un nouveau traitement du cancer, grâce aux ondes électromagnétiques.

Des chercheurs français travaillent sur une nouvelle méthode pour traiter le cancer. Une équipe de l'université de Limoges espère ainsi mettre au point d'ici dix ans un nouveau traitement à partir des ondes électromagnétiques. Ces dernières, régulièrement au cœur de la polémique pour leurs effets sur la santé, pourraient donc permettre de soigner les tumeurs. Cette découverte a été récompensée mi-juin par deux prix lors d'un congrès international de la Société de bioélectromagnétisme aux Etats-Unis, a précisé Le Populaire du Centre.

Quel est le principe ? Le principe de cette nouvelle méthode reposerait sur de petites électrodes placées près d'une cellule par exemple. On envoie ainsi des ondes électromagnétiques pulsées, c’est-à-dire des impulsions électriques très ciblées, intenses mais dans un temps très court, de l'ordre d'une fraction de de seconde. Avec ce procédé, il est possible de perturber le fonctionnement de cette cellule, voire de la détruire. Ainsi, les chercheurs de l'université de Limoges espèrent bientôt parvenir à éliminer des tumeurs. Leur premier essai devrait être sur le cancer du cerveau. Pour le moment, cette méthode de traitement du cancer fonctionne in vitro, les impulsions électriques provoquant la mort des tumeurs en coupant la circulation sanguine qui les nourrit.

Moins d'effets secondaires pour les patients ? Surtout, ce procédé permettrait de diminuer grandement les effets secondaires des patients par rapport aux traitements classiques du cancer. "L'exposition à ces ondes-là est beaucoup moins néfaste a priori que ce qui peut être fait en radiothérapie ou en chimiothérapie", expose Philippe Lévèque, directeur de recherche au CNRS. "D'une part parce que l'exposition est très très localisée, c'est un des gros avantages. On va cibler la tumeur cancéreuse, et donc ce qui va se passer autour. Le champ décroit de façon très importante, et il y a donc peu d'effets secondaires sur les tissus à proximité et encore moins quand ils sont éloignés", soutient le directeur de recherche.

La maladie d'Alzheimer aussi ? Les chercheurs de Limoges ont pour objectif de développer un moyen sûr et efficace de traiter le cancer dans les dix ans à venir. Enfin une autre application de ces ondes électromagnétiques pourrait également voir le jour. En effet, ce procédé pourrait être utile dans le traitement des maladies d'Alzheimer.