Epidémie de gastro-entérite : les bons conseils pour se soigner

  • A
  • A
Epidémie de gastro-entérite : les bons conseils pour se soigner
Un médecin ausculte une patiente présentant les symptômes de la gastro-entérite.@ PATRICK BERNARD / AFP
43 partages

Le docteur Matthieu Calafiore explique sur Europe1 comment faire face à l'épidémie de gastro-entérite qui sévit cet hiver.

Profitant de l'hiver, la gastro-entérite s'installe en France métropolitaine, et a entraîné 151.000 nouveaux cas la semaine dernière, selon le réseau de surveillance Sentinelles-Inserm. Dans l'Hexagone, le taux de nouveaux cas (incidence) de diarrhées aiguës vus en consultation de médecine générale est passé au-dessus du seuil épidémique (207 cas pour 100.000 habitants), avec 151.000 nouveaux cas la semaine dernière. Le docteur Matthieu Calafiore a prodigué jeudi dans le Grand direct de la santé, sur Europe 1, quelques conseils pour se soigner et éviter de contaminer ses proches si l'on est malade.

S'hydrater, s'hydrater et encore s'hydrater. La gastro-entérite est causée par un virus et ne se soigne donc pas avec des antibiotiques. Les médicaments ont une efficacité limitée, car ils ont pour seul effet de diminuer d'une demi-journée à une journée entière les symptômes de l'infection. Le traitement principal est de boire de l'eau un peu sucrée pour se réhydrater. Il est conseillé d'acheter aux enfants et aux bébés une solution de réhydratation vendue en pharmacie. Le coca, s'il n'est pas la panacée, peut également être utile... A condition d'y ajouter deux cuillères de sucre pour en enlever le gaz, qui peut provoquer des nausées chez les malades. En ce qui concerne l'alimentation, il faut éviter les fibres et consommer du riz, des pâtes, des carottes cuites et des bananes très mûres. 

Pour éviter de transmettre ce cadeau empoisonné à ses amis et à sa famille, il faut bien sûr éviter de boire dans le même verre - y compris le verre pour se laver les dents - et se laver régulièrement les mains, avec de l'eau et du savon ou un gel hydroalcoolique.