"Elle est morte à cause du Mediator"

  • A
  • A
"Elle est morte à cause du Mediator"
@ MAXPPP
Partagez sur :

TEMOIGNAGES - La femme de Frédéric Boussinot est morte après avoir pris le médicament.

Un scandale sanitaire se dessine autour du Mediator, un médicament du laboratoire Servier, qui pourrait avoir causé la mort de 500 personnes, soit plus que l’hormone de croissance. En 33 ans, avant son interdiction l’année dernière, le Mediator a été prescrit à 1,5 à 2 millions de personnes.

"C’était lié à ce médicament"

"Elle en a pris en 2002, et un an et demi plus tard elle a commencé à avoir ce qu’elle a identifié comme étant de l’asthme, ce qui a été diagnostiqué ensuite comme étant une valvulopathie. Elle est morte six mois plus tard", témoigne mardi sur Europe 1 Frédéric Boussinot, dont la femme est décédée suite à la prise de Mediator.

"Elle a toujours été en parfaite santé, très active et très dynamique, on mettait ça sur le dos du manque de chance, en fait c’était lié à cette prise de médicaments (...) Il y a des gens qui souffrent à l’heure actuelle, qui vivent avec des valves cardiaques artificielles, et qui n’ont plus une vie normale, Mois ce qui m’intéresse c’est la vérité, pour que ça ne puisse plus se reproduire", a-t-il réclamé avec émotion.

Écoutez-le :

L'inquiétude grandit chez les personnes qui ont pris du Mediator, et qui souffrent de problèmes cardiaques. Nadia, 35 ans, a appelé le standard d’Europe 1 mardi, pour faire part de ses inquiétudes. "Je fais beaucoup beaucoup de sport, depuis quelques années, je suis essoufflée d’une façon qu’aucun cardiologue ne comprend".

"Je viens de faire un lien qui m’inquiète, parce qu’il y a dix ans, j’ai voulu perdre quelques kilos, et j’ai pris du Mediator pendant plus de six mois. J’avais été tellement enthousiasmée par la perte de poids que j’ai continué à en prendre", s’alarme la jeune femme.

Écoutez-la :

Sur Europe1.fr, SERGGIO, 57 ans, a lui aussi témoigné son inquiétude. "Afin de diminuer mon taux de triglycérides, mon médecin m'a prescrit du Mediator. Pendant plus de cinq ans, j'ai régulièrement avalé ce poison. En 2005, des crises de tachycardie sont survenues de façon récurrente, avec hospitalisation. Depuis un an j'ai arrêté ce traitement, mais la tachycardie n'a pas disparu pour autant", écrit-il.

Toutes les personnes ayant pris du Mediator au moins trois mois sont invitées par l’Afssaps à consulter leur médecin.

TEMOIGNEZ -Vous avez pris du Mediator, êtes-vous inquiet ?