Ebola : Air France suspend ses vols vers la Sierra Leone

  • A
  • A
Ebola : Air France suspend ses vols vers la Sierra Leone
Le gouvernement français demande à la compagnie aérienne de suspendre temporairement ses vols vers la Sierra Leone@ Reuters
Partagez sur :

SÉCURITÉ SANITAIRE - Le gouvernement français a demandé à la compagnie aérienne de stopper temporairement ses vols en direction et en provenance du pays touché par Ebola.

L'INFO. Le coup de pression du gouvernement sur Air France a fini par convaincre la compagnie aérienne. Les avions français ne voleront plus vers la Sierra Leone jusqu'à nouvel ordre, apprend-on mercredi. Paris a recommandé à la compagnie aérienne de suspendre "temporairement" sa desserte de Freetown, la capitale, en raison de l'épidémie de fièvre Ebola qui sévit dans le pays. Les liaisons avec le Nigeria et la Guinée ne sont pas concernées.

Quelques heures après la demande du gouvernement, le transporteur a réagi en stoppant les vols. "Au regard de l'analyse de la situation et comme l'y invite le gouvernement français, Air France confirme maintenir son programme de vols de et vers la Guinée et le Nigeria", a par ailleurs précisé la compagnie, dans un communiqué.

"Compte-tenu de l'évolution de l'épidémie et de la situation des systèmes de santé (...), les pouvoirs publics recommandent à la société Air France de suspendre temporairement sa desserte de Freetown", pouvait-on lire dans le compte-rendu du conseil des ministres. Un grand nombre de compagnies aériennes ont suspendu leur liaison. Air France était l'une des dernières à assurer des rotations pluri-hebdomadaires avec Freetown.

>> LIRE AUSSI - Le personnel d'Air France se rebelle 

Il y a quelques jours, plusieurs syndicats avaient appelé le personnel de bord à refuser les vols vers les capitales de trois pays touchés : la Guinée, la Sierra Leone et le Nigeria. Le syndicat Sud-aérien avait également appelé Air France à suspendre ses vols vers ces destinations, mais jusqu'alors, la compagnie aérienne avait suivi les recommandations de l'Organisation mondiale de la santé. Selon l'organisme international, le risque de contamination lors d'un voyage aérien est très limité.

Une procédure en cas de doute. La compagnie aérienne a mis en place des mesures pour prévenir la contamination par l'épidémie, notamment par la surveillance de la température des passagers à l'embarquement ainsi que la mise en place de matériel et de procédures à bord si un patient présente des signes de la malade.

>> LIRE AUSSI - Les traitements expérimentaux peuvent-ils être efficaces ?