Dijon : inquiétude après trois cas de méningites à l'université

  • A
  • A
Dijon : inquiétude après trois cas de méningites à l'université
Deux des étudiants atteints par la méningite sont morts (image d'illustration)@ PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :

Le troisième patient semble être sur la voie de la guérison.

Un troisième cas de méningite a été déclaré à Dijon, vendredi. Il s'agit, comme les deux premières victimes, d'un étudiant de l'université Bourgogne-France-Comté. Encore prudentes quant à déclarer une épidémie, les autorités sanitaires sont très vigilantes, rapporte le journal local Le Bien Public

Trois cas en deux mois. Le premier cas s'est déclaré en octobre dernier. L'Agence régionale de santé Bourgogne-Franche-Comté (ARS) affirme dans un communiqué que deux autres cas seraient survenus entre octobre et décembre. Les deux premiers étudiants sont décédés mais le troisième semble sur la voie de la guérison, "l'état de santé du troisième évoluerait favorablement", confirme l'ARS.

La déclaration dans une période courte de trois cas d'infection invasive à méningocoque chez de jeunes adultes de la même classe d'âge "retient l’attention des autorités sanitaires", précise le communiqué.

Une vigilance accrue. Pour limiter le risque de propagation de cette maladie mortelle, l'ARS a procédé à "la recherche des personnes ayant eu des contacts proches et répétés avec les étudiants porteurs de la maladie, pour leur recommander une prophylaxie antibiotique et une vaccination". Les professionnels de la santé ont également été informés de cette situation et sont appelés à la vigilance face à des patients qui présenteraient des signes de méningite (forte fièvre, sensibilité à la lumière, raideur de la nuque, nausées et vomissements).