Dengue : un vaccin sur le marché dès 2015 ?

  • A
  • A
Dengue : un vaccin sur le marché dès 2015 ?
@ MaxPPP
Partagez sur :

L'ESPOIR - Le laboratoire pharmaceutique Sanofi Pasteur espère mettre sur le marché d'ici quelques mois le tout premier vaccin contre maladie tropicale la plus répandue dans le monde après le paludisme. 

La nouvelle est porteuse d'espoir pour tous les pays tropicaux confrontés à la dengue : le groupe pharmaceutique Sanofi Pasteur a annoncé lundi soir que le premier vaccin au monde contre la maladie pourrait être disponible dès le second semestre 2015.



Des tests concluants. Sanofi a annoncé lundi soir que les tests de la phase 3 de son futur vaccin contre la dengue sévère - la maladie tropicale la plus répandue dans le monde après le paludisme - étaient positifs. Une efficacité telle que le groupe pharmaceutique espère mettre ce vaccin sur le marché dès le second semestre 2015. "Sous réserve de l'approbation des autorités réglementaires, le premier vaccin au monde contre la dengue pourrait être disponible dès le second semestre 2015", souligne Sanofi. "Les résultats de cette deuxième étude d'efficacité de phase III confirment ainsi l'efficacité significative du candidat vaccin contre la dengue sévère", ajoute le groupe français.

>> LIRE AUSSI - Cinq choses à savoir sur la dengue

40% de la population mondiale exposée. Il n'existe pas, à l'heure actuelle, de vaccin contre cette maladie à laquelle 40% de la population mondiale est exposée selon l'OMS. Le groupe pharmaceutique précise qu'il compte déposer l'an prochain des demandes d'enregistrement du vaccin dans plusieurs pays confrontés à la dengue.

95,5% d'efficacité contre la dengue sévère. Sanofi explique que les tests de phase 3 ont montré une efficacité globale du vaccin de 60,8% chez les enfants et adolescents âgés de 9 à 16 ans et que le taux de protection contre la dengue sévère atteignait 95,5%. Le groupe ajoute que le vaccin réduit de 80,3% le risque d'hospitalisation.

20 ans de recherche. Le laboratoire, qui a investi plus de 1,3 milliard d'euros dans ce projet, espère être le premier à commercialiser le vaccin après 20 ans de recherche sur cette maladie tropicale.

Une opération gagnante pour Sanofi Pasteur. Certains analystes estiment que les ventes de ce vaccin pourraient atteindre un milliard d'euros par an, ce qui donnerait un sérieux coup de pouce à l'activité vaccins du groupe, qui a dégagé en 2013 un chiffre d'affaires de 3,7 milliards d'euros.