Dans l’espace, le cœur des astronautes se déforme

  • A
  • A
Dans l’espace, le cœur des astronautes se déforme
@ Reuters
Partagez sur :

DANGER SPATIAL - La faible gravité à laquelle sont confrontés les astronautes influence leur physiologie et pourrait compromettre un voyage vers Mars.

La vie en apesanteur n’est pas de tout repos. Le manque de gravité a un impact sur les muscles, qui sont moins sollicités et risquent de s’atrophier. Le cœur ne fait pas exception à la règle : une étude de la Nasa montre que le cœur des astronautes s’arrondit lors d’un long séjour dans l’espace. Et si les scientifiques ne trouvent pas de solution pour remédier à ce problème, la conquête de l’espace est compromise.

Un cœur qui travaille moins. La gravité oblige le corps à faire un effort plus important pour fonctionner. Or, "le coeur ne fait pas autant d'effort dans l'espace, ce qui peut entraîner une perte de masse musculaire", explique le Dr James Thomas, responsable scientifique à la Nasa de l'imagerie cardiaque et des ultrasons, et principal auteur de l'étude. "Cela peut avoir de sérieuses conséquences après le retour des astronautes sur la Terre et nous cherchons des solutions, notamment des exercices pour prévenir ou bloquer ce phénomène", poursuit-il.

Houston, on a un problème. L’envie de conquérir Mars pourrait se heurter à un problème cardiaque. Les chercheurs essayent donc de trouver un moyen de faire travailler le cœur dans cet environnement. Le fait de savoir quels exercices faire et leur fréquence pour maintenir un coeur sain en microgravité va être très important pour garantir la santé des astronautes lors de longs vols spatiaux, comme pour une mission vers Mars, souligne le médecin.

Un cœur comme un ballon. Les chercheurs ont étudié douze astronautes de la Nasa formés à l'utilisation d'une machine à ultrasons afin de prendre des images de leur coeur quand ils étaient dans la Station spatiale internationale, avant leur séjour dans l'espace et après. Ces images ont montré que leur coeur s'était arrondi de près de 10% en apesanteur, une transformation similaire à ce que ces scientifiques avaient prédit avec un modèle mathématique mis au point pour ce projet. Mais le cœur reprend rapidement sa forme naturelle après leur retour sur terre. Cette déformation du coeur en microgravité pourrait signifier qu'il fonctionne moins efficacement mais les effets durables de ce phénomène sur la santé cardiaque restent inconnus, relèvent-ils.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

PREMIERE - Big Bang : une découverte historique

ACTU - Un astronaute français sur la Station spatiale internationale en 2016

PREMIERE - Des scientifiques japonais vont nettoyer l'espace

SCIENCE - Espace : la sonde Rosetta s'est réveillée

ZOOM - Que va faire Gaia dans l'espace ?