Création d'une rétine de synthèse souple pour traiter des maladies oculaires

  • A
  • A
Création d'une rétine de synthèse souple pour traiter des maladies oculaires
@ VALERY TITIEVSKY / AFP
Partagez sur :

Cette rétine de synthèse souple composée d'eau, de protéines et de membranes cellulaires pourrait révolutionner l'industrie des implants bioniques.

Pour les personnes malvoyantes, c'est un bel espoir. Une rétine de synthèse souple vient d'être mise au point par une étudiante d'Oxford (Angleterre), Vanessa Restrepo-Schild. L'étude pourrait révolutionner l'industrie des implants bioniques et permettre le développement de nouvelles technologies moins invasives pour traiter des maladies oculaires dégénératives telles que la rétinite pigmentaire, révèle le site genethique.org.

Eviter les réactions indésirables. C'est la première fois que des recherches sont réalisées à partir de matériaux souples. La rétine de synthèse souple est proche de la rétine humaine. Elle se compose d'eau douce, de protéines biologiques et de membrane cellulaire. Moins invasive et plus naturelle, cette nouvelle rétine de synthèse pourrait permettre d'éviter des réactions indésirables au niveau de l’œil, organe humain très sensible. Pour l'instant, elle est conçue pour créer une image à échelles de gris.

Jusqu'à présent, cette rétine a uniquement été testée en laboratoire. La prochaine étape visera à explorer les possibles utilisations sur des tissus vivants avec l'objectif de reconnaître formes et couleurs.