Comment prévenir les rhumatismes ?

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Les spécialistes du Grand direct de la santé ont fait le point sur les différents types de rhumatismes et les manières de les prévenir.

Les rhumatismes sont un problème de santé publique, qui touche un Français sur trois et qui est le premier motif de recours aux soins dans le pays. D’où viennent-ils et comment les soigner ? Le rhumatologue Laurent Grange, le docteur généraliste Martine Perez, la gériatre Françoise Forette, ainsi que le kinésithérapeute et ostéopathe Sam Cohen ont fait le tour de la question, mercredi dans le Grand direct de la santé sur Europe 1.

Les rhumatismes, qu’est-ce que c’est ? Le terme de "rhumatisme" cache un éventail très large de symptômes et de pathologies. "Ce sont toutes les maladies qui touchent l’appareil locomoteur : les os, les articulations, les muscles et les tendons", résume Martine Perez. Au total, il existe plus de 200 maladies de type rhumatismal, qui vont de l’arthrose à la spondylarthrite ankylosante, en passant par la polyarthrite juvénile, qui atteint les enfants.

Pourquoi se développent-ils de plus en plus ? Contrairement à un cliché bien ancré, les personnes âgées ne sont pas les seules à consulter pour des rhumatismes. Certaines affections, comme la spondylarthrite et la polyarthrite commencent chez des personnes encore jeunes, mais les patients sont de plus en plus nombreux avec l’amélioration de l’espérance de vie. "L’arthrose et l’ostéoporose augmentent avec l’âge", précise le docteur Martine Perez. "Globalement, il y a une augmentation des rhumatismes dégénératifs, parce qu’on vieillit de plus en plus", ajoute le professeur Laurent Grange. "Les conditions de vie, avec la sédentarité, font qu’on a de plus en plus mal au dos. C’est une pathologie de plus en plus importante."

Comment peut-on les prévenir ? Le rhumatologue insiste sur le fait que les rhumatismes ne sont "pas une fatalité" : il existe plusieurs moyens de prendre soin de son corps et de sa santé pour les éviter. L’ostéopathe et kinésithérapeute Sam Cohen travaille à la fois pour prévenir et traiter les rhumatismes. Selon lui, "on peut les prévenir par son mode de vie, par le renforcement musculaire, le contrôle de la surcharge pondérale, même s’il y a parfois un facteur héréditaire". Et le professeur Laurent Grange de préciser qu'"il faut perdre du poids à 40-50 ans pour éviter l’arthrose dans les années à venir".

Françoise Forette prodigue d’autres conseils, notamment aux personnes âgées : penser à changer de literie, rester actif, demander l’avis de son kinésithérapeute ou de son médecin avant de faire du sport et se faire prescrire un traitement contre la douleur.