Chauffage : quelle température idéale pour mon intérieur ?

  • A
  • A
Partagez sur :

Une maison surchauffée peut causer quelques désagréments sur la santé, rappelle le docteur Gérald Kierzek mardi dans "Questions de santé".

Les températures baissent et dans nos maisons, on a parfois tendance à pousser un peu trop le thermostat du chauffage. Mais attention, surchauffer une pièce peut avoir avoir des conséquences sur votre santé. "Rien de grave", précise le docteur Gérald Kierzek, mais des petits désagréments dont on se passerait volontiers. 

Problèmes ORL et mauvaise circulation sanguine. Une température trop élevée va avoir tendance à "dessécher les muqueuses", ce qui entraîne un inconfort pour respirer ou déglutir, indique le médecin d'Europe 1. Or des muqueuses irritées peuvent causer de petits troubles ORL. Ainsi, "les virus de l'hiver vont pénétrer plus facilement", prévient le Dr Kierzek. Prudence aussi pour les personnes souffrant d'insuffisance veineuse ou de varices. Plus il fait chaud, plus les vaisseaux se dilatent. Vous risquez donc d'aggraver le problème en surchauffant votre intérieur.

19 degrés dans la maison, c'est suffisant ! A quelle température faut-il alors chauffer votre maison ? Le docteur Gérald Kierzek recommande "une moyenne de 19 degrés". Toutefois, certains pièces comme la salle de bain peuvent être chauffées à 21 voire 22 degrés. Par ailleurs, la température dans la chambre de votre bébé ne doit jamais être "sous la barre des 18 degrés", avertit le médecin, mais plutôt entre 19 et 21 degrés. 

Pensez à ouvrir vos fenêtres. Hiver ou pas, pensez bien à toujours ventiler votre logement tous les jours "pour évacuer les virus", encourage le Dr Kierzek. "2 à 3 minutes matin et soir, c'est suffisant pour renouveler l'air sans refroidir les murs".

Réécoutez Questions de santé sur la température de votre logement :