Charlie Hebdo : les chirurgiens cessent leur grève par solidarité

  • A
  • A
Charlie Hebdo : les chirurgiens cessent leur grève par solidarité
@ DOMINIQUE FAGET/AFP
Partagez sur :

SOLIDARITÉ - Le syndicat de chirurgiens Le Bloc a appelé tous les praticiens libéraux à l'arrêt de la grève dans les cliniques pour être "disponibles" en cas d'urgence.

Le syndicat de chirurgiens Le Bloc a appelé mercredi tous les praticiens libéraux à l'arrêt de la grève dans les cliniques, débutée lundi, pour être disponibles en cas d'urgence après l'attentat visant la rédaction de Charlie Hebdo.

>> EDITION SPECIALE - Fusillade sanglante au siège de Charlie Hebdo

"Nous avons décidé d'arrêter le mouvement devant les attentats, on ne voudrait pas poser problème dans les services d'urgence puisqu'actuellement, avec le plan vigipirate, on doit être disponibles", a annoncé Jean Marty, porte-parole du Bloc.

François Hollande s'est rendu mercredi à la cellule d'urgence médico-psychologique mise en place à l'Hôtel-Dieu. "Le président est allé rendre visite pendant une demi-heure aux personnes présentes sur les lieux de l'attentat, prises en charge par la cellule d'urgence médico-psychologique".

>> LIRE AUSSI - Charlie Hebdo : "un vrai carnage" racontent les témoins

>> Un numéro vert a été lancé par la police judiciaire de Paris pour recueillir les témoignages des personnes susceptibles d'avoir croisé la route des suspects. Voici le numéro de l'appel à témoins : 08 05 02 17 17