Ces 700.000 diabétiques qui s'ignorent

  • A
  • A
Ces 700.000 diabétiques qui s'ignorent
@ AFP
Partagez sur :

A l'occasion de la semaine de prévention du diabète, la Fédération française des diabétiques met l'accent sur le dépistage.

Être diabétique sans le savoir. C'est la condition de 700.000 personnes en France soit plus d'un cinquième des 4 millions de personnes souffrant de diabète de type 2, la forme la plus courante de diabète. Pour enrayer cette épidémie silencieuse, la Fédération française des diabétiques met cette année l'accent sur le dépistage. Précisions.

Un diagnostic souvent fortuit. Avec 90% des cas, c'est la forme la plus courante de la maladie. 400 nouveaux cas seraient détectés chaque jour. Il apparaît généralement après 40 ans et lors de la vieillesse. Il se caractérise par un excès de glucose dans le sang du fait d'un épuisement du pancréas qui s’épuise et n’arrive plus à produire une quantité d’insuline suffisante. Problème : il peut passer inaperçu durant de longues années. Le diabète est d'ailleurs souvent découvert "par hasard" lors d'une prise de sang avant une opération, par exemple. L'alerte peut aussi être beaucoup plus grave, comme avec un infarctus. D'où 'importance de se faire dépister. 

Sans-titre-1aff

Un questionnaire pour évaluer les risques. Parce qu'un retard dans la découverte du diabète implique un retard dans le traitement, un dépistage précoce est essentiel. Pour inciter et informer les gens, la Fédération française des diabétiques propose donc un bref questionnaire en ligne composé de cinq questions pour que chacun puisse évaluer ses risques en matière de diabète. Attention, le test de 30 secondes n'est ni un diagnostic, ni une prévision de diagnostic mais l'estimation d’un potentiel de risque. Pour un diagnostic, la consultation d'un médecin traitant reste indispensable.

Comment éviter le diabète ? Le diabète est souvent génétique mais son apparition peut être favorisée par une alimentation trop riche, le surpoids et un manque d'exercice. Si vous avez un terrain diabétique dans votre famille, maintenez de bonnes habitudes de vie en ayant une alimentation saine et équilibrée et une activité physique quotidienne. Après 50 ans, faites par ailleurs régulièrement contrôler votre glycémie par votre médecin traitant.