Boissons très chaudes : "l'irritation thermique va dégrader l'ADN"

  • A
  • A
Boissons très chaudes : "l'irritation thermique va dégrader l'ADN"
Partagez sur :

L'Organisation mondiale de la Santé met en garde les consommateurs contre les boissons très chaudes. Un phénomène que nous explique sur Europe 1 le docteur Kierzek. 

Selon l'agence Cancer de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), boire des boissons très chaudes provoque probablement des cancers de l'œsophage. L'OMS a levé par ailleurs les soupçons pesant sur la café, souvent accusé d'être cancérigène.

Une irritation thermique. "Il n'existe aucune preuve pour affirmer que le café favoriserait le cancer, c'est même l'inverse puisque l'on sait qu'il y a des polyphénols notamment dans le thé, dans le café qui sont plutôt protecteurs puisque ce sont des antioxydants qui vont protéger contre l'apparition du cancer", explique le docteur Gérald Kierzek dans le Grand direct de la Santé. Quant aux boissons chaudes, l'urgentiste précise : "depuis des années nous savons que l'irritation thermique, le fait d'avoir un contact chaud avec les muqueuses, comme la boisson qui va passer dans l'œsophage, va irriter au niveau moléculaire et va dégrader l'ADN, et augmenter le risque de ce cancer qui est quand même très rare".

70 degrés. Selon le spécialiste, le risque existe à partir "de 70 degrés ou plus". "Il faut rappeler des conseils de bon sens, c'est-à-dire boire à des températures tièdes ou chaudes". Les boissons bouillantes, bues par exemple au Brésil, vont irriter les muqueuses.