Boissons énergisantes : un vrai danger pour les enfants

  • A
  • A
Boissons énergisantes : un vrai danger pour les enfants
@ MAXPPP
Partagez sur :

GRAND DANGER - Une étude américaine alerte des méfaits de la caféine pour les jeunes. Des risques à prendre très au sérieux. 

Depuis 2008 et l’autorisation de vente des boissons énergisantes sur le territoire français, les mises en garde sont récurrentes. Les risques de l’association avec l’alcool, les dangers pour les femmes enceintes ou les menaces d’avaler ces boissons pendant la pratique sportive sont fréquemment rappelés. Selon une étude américaine citée par Le Figaro, les risques seraient aussi très importants pour les enfants : "plus de 40 % des appels aux centres antipoison relatifs à des boissons énergisantes concernent des enfants de moins de 3 ans". En tout, 3.100 cas auraient été recensés en trois ans aux Etats-Unis. Le problème existe-t-il aussi en Europe et en France ? Franck Fourès, directeur adjoint en charge des questions de santé à l’Agence nationale de sécurité sanitaire, revient sur ce phénomène.

Les jeunes enfants consomment-ils ces boissons énergisantes ?

En septembre 2013, lors d’une étude sur la consommation de boissons énergisantes réalisée dans 16 pays européens, nous nous sommes rendus compte que 3 % des enfants en buvaient plus de quatre à cinq fois par semaine. Chez les adolescents, cette moyenne grimpait à 8 %. Ce résultat est extrêmement étonnant.

boissons-energisantes-Red-Bull

© REUTERS

Quelles sont les hypothèses qui peuvent expliquer cette importante consommation ? 

Il existe d’abord un manque d’information autour de ces produits nouveaux. Si les parents savent qu’on ne donne pas du café à ses enfants, ils ne sont pas aussi bien renseignés sur ces ces boissons énergisantes. La très grande force promotionnelle des marques qui les commercialisent est une deuxième hypothèse pour expliquer cette forte consommation.

Quels sont les dangers de ces boissons énergisantes sur les enfants ?

Il y a d’abord les effets immédiats tels que l’agitation, l’excitation, les tremblements, voire des crises d’épilepsie et la tachycardie. Les boissons énergisantes peuvent aussi avoir des conséquences désastreuses sur le sommeil. On sait très bien que l’enfance et l’adolescence sont des moments essentiels pour construire le sommeil. La caféine contenue dans ces boissons énergisantes peut bouleverser de manière dangereuse la qualité du sommeil et le temps d’endormissement. Et quand le sommeil de l’enfant est perturbé, on entre dans un cercle vicieux. L’enfant est fatigué dans la journée et cet état de somnolence va le pousser à reprendre de la caféine… Or, la prise précoce de celle-ci, pourrait rendre plus tard les adolescents plus sensibles à certaines dépendances comme le tabac et l’alcool.  

Comment essayer d’inverser cette tendance et réduire cette consommation ?

Il faut absolument informer le public, bien expliquer aux parents que ces produits ne sont pas destinés à leurs enfants. L’idée n’est pas de faire de la prohibition, mais plutôt de mieux sensibiliser les consommateurs. De manière générale, il est aussi recommandé de diminuer la consommation de boissons caféinées. 

>> LIRE AUSSI - Les Sages censurent la taxe sur les boissons énergisantes